Jet privé : Taylor Swift s’explique après de très nombreuses critiques

Taylor Swift -
Taylor Swift -

Taylor Swift -

PEOPLE - Une première place qui n’est pas celle du Billboard. La chanteuse américaine Taylor Swift s’est retrouvée à la première place du classement des célébrités émettant le plus de dioxyde de carbone (CO²) à cause de leurs trajets en jet privé.

Un rapport réalisé par l’agence marketing Yard à partir d’un compte Twitter qui suit les trajets en jet privé de plusieurs personnalités. L’avion personnel de Taylor Swift a ainsi été pointé du doigt pour avoir effectué pas moins de 170 vols depuis le mois de janvier.

Depuis la publication de ce classement, ce vendredi 29 juillet, Taylor Swift a essuyé de nombreuses critiques et moqueries sur les réseaux.

« Taylor Swift en route vers l’épicerie »

« Taylor Swift qui fait demi-tour parce qu’elle a oublié d’éteindre la télé »

« Taylor Swift après avoir été obligée de voyager en voiture plutôt qu’avec son jet privé ».

Injuste a répondu la chanteuse via un communiqué transmis au site de l’émission Today par son porte-parole. « Le jet privé de Taylor est régulièrement prêté à d’autres personnes, a expliqué le porte-parole de l’artiste. Lui attribuer la plupart de ces trajets est complètement trompeur. »

Yard a reconnu ne pas être en mesure de savoir si les people concernés étaient présents ou non dans leur jet privé pendant l’ensemble des vols.

Kylie Jenner et Karim Benzema critiqués

Avec ce classement, dans lequel figurent le boxeur Floyd Mayweather, le rappeur Jay-Z ou encore le réalisateur Steven Spielberg, l’agence indique qu’elle a voulu « dénoncer l’impact néfaste de l’utilisation des jets privés ». « Les jets privés ont un impact disproportionné sur l’environnement, poursuit Yard. C’est un moyen de transport particulièrement populaire chez les célébrités, qui optent pour des trajets incroyablement courts au lieu de choisir une alternative plus respectueuse de l’environnement. »

Kylie Jenner avait créé la polémique après qu’une photo publiée sur son compte Instagram a resurgi. « On prend le mien ou le tien ?  », a-t-elle écrit, mentionnant son jet et celui de son compagnon Travis Scott, présents sur l’image. La jeune femme avait été qualifiée de « criminelle du climat », au moment où plusieurs nations étaient confrontées à des canicules, des inondations et autres intempéries intensifiées par le changement climatique, dont les émissions de gaz à effet de serre sont notamment responsables.

Preuve que le public attend une exemplarité des plus riches sur l’impact écologique de leurs activités, le footballeur Karim Benzema avait également été pointé du doigt, début juillet, pour ses vacances peu écologiques à Miami. Un montage publié sur son compte Instagram le montrait en jet-ski, en Ferrari, en Lamborghini ou encore s’apprêtant à prendre son jet privé.

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles