Jean-Hugues Anglade : Cette compagne avec laquelle il a vécu une terrible prise d'otages

Ce vendredi 29 juillet 2022, Jean-Hugues Anglade fête ses 67 ans. L'acteur papa de deux enfants, Pierre-Louis et Emile – fruits de ses amours avec Mali Lecomte – est un homme comblé. Si l'on ignore s'il est encore en couple avec sa dernière compagne connue en date Charlotte Leloup, il a vécu avec elle un épisode qu'il n'est pas près d'oublier. En août 2015, l'acteur de 37,2 ° le matin était dans le Thalys, qui relie Amsterdam à Paris notamment, avec ses deux fils et sa petite amie journaliste reporter pour Paris Match. Ce jour-là, ils ont été confrontés à une tentative de prise d'otages.

C'était le 21 août et il y a eu une tentative terroriste avortée par armes à feu qui s'est déroulée à bord du train Thalys nᵒ 9364 reliant Amsterdam à Paris sur la ligne LGV Nord, alors que celui-ci se trouve aux alentours de la commune d'Oignies (Pas-de-Calais). À bord, le comédien Jean-Hugues Anglade a eu très peur, accompagné de Charlotte Leloup, sa compagne, mais aussi ses deux fils. Elle s'était livrée sur cet épisode traumatisant à Paris Match. "Je vois Jean-Hugues plaqué à ses enfants pour tenter de faire bouclier de son corps. [...] Je vois du sang tomber goutte à goutte sur la chaussure de mon compagnon", a-t-elle fait savoir. De son côté Jean-Hugues Anglade avait livré un récit fort et détaillé devant la justice.

Cette décision radicale qui l'a "beaucoup choqué"

Cet épisode dans le Thalys attaqué par...

Lire la suite


À lire aussi

Capucine Anav, enceinte, a "vécu 3 mois dans la crainte" : cette terrible phrase qui l'a bouleversée
Frédéric Diefenthal : Cette ex en couple avec un célèbre footballeur, avec laquelle il a vécu un coup de foudre
Melania Trump : Cette star avec laquelle elle a vécu en coloc en France...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles