"Si j'avais su...": un ami de Leslie raconte son tête-à-tête avec la jeune femme le soir de sa disparition

Leslie Hoorelbeke et Kevin Trompat sont portés disparus depuis fin novembre. - Gendarmerie des Deux-Sèvres
Leslie Hoorelbeke et Kevin Trompat sont portés disparus depuis fin novembre. - Gendarmerie des Deux-Sèvres

Il fait partie des dernières personnes à avoir échangé avec Leslie Hoorelbeke. Quelques heures plus tard, dans la nuit de 25 au 26 novembre, la jeune femme et son petit ami Kevin Trompat se volatilisaient après une soirée à laquelle il participait chez des amis à Prahecq, une commune située aux abords de Niort, dans le département des Deux-Sèvres.

Mais avant ce dîner, Leslie était passé rendre visite à Jérémy*, l'un de ses amis. Le jeune homme raconte au Parisien sa dernière rencontre avec la jeune femme, qu'il décrit comme "tout à fait normale ce soir-là".

"Est-ce que j’ai raté quelque chose? Si j’avais su… Ça tourne en boucle, ça me torture", partage-t-il au journal.

Ce vendredi 25 novembre, Leslie envoie donc un SMS à Jérémy, 35 ans et père de famille, qui réside sur la commune d'Aigondigné, limitrophe de Prahecq. Elle lui demande si elle peut passer récupérer des affaires qu'elle avait laissées chez lui, ce qu'il accepte.

Leslie n'évoque "jamais" son petit ami

Arrivée seule vers 21h30, la jeune femme Leslie boit une bière, ne souhaitant pas "picoler" car elle doit travailler sur un chantier le lendemain. Les deux amis discutent et Leslie parle de sa vie personnelle - travail, chantiers, un camion qu'elle retape - mais n'évoque pas Kevin, avec qui elle est en couple depuis moins d'un mois.

"Bizarrement, elle ne m’a jamais parlé de Kevin, à aucun moment ce soir-là. On parlait pourtant de tout, elle me considérait comme une oreille attentive", s'étonne aujourd'hui Jérémy.

Leslie reste à Aigondigné jusqu'aux alentours de 23h30 avant de retourner à Prahecq et de retrouver Kevin chez un ami de celui-ci, où elle avait passé le début de la soirée. C'est le dernier endroit où le couple a été vu avant de disparaître après 3h du matin.

Il hébergeait la jeune femme depuis plusieurs mois

Au cours des mois passés, la jeune femme avait régulièrement séjourné dans la maison de Jérémy, dont elle avait le double. Les deux amis s'étaient rencontrés via une petite annonce postée par Leslie plus tôt dans l'année sur Leboncoin. Peintre en bâtiment, elle travaille alors sur plusieurs chantiers dans le département et cherche un terrain pour garer le camion aménagé dans lequel elle vit.

Jérémy, conducteur d'engins de chantier, est absent en semaine et propose à la jeune femme de séjourner dans son jardin.

"Je connais les problèmes pour se loger quand on bosse. Elle a monté sa boîte à 22 ans, elle en voulait, ça se voyait. Alors, j’ai voulu l’aider. Je n’attendais rien en retour, je lui ai seulement demandé de nourrir mon chien", explique le trentenaire au Parisien.

De ses mots, Jérémy accorde rapidement une "confiance aveugle" à Leslie et lui prête un double des clés de son domicile. Elle aurait fini par trouver un autre terrain dans les alentours de Niort fin novembre et voulait donc récupérer ses affaires pour déménager complètement. Elle aurait aussi remercié son hôte "pour ces derniers mois", selon lui.

À ce jour, le couple demeure introuvable. Le parquet de Niort a ouvert une enquête pour disparition inquiétante de personnes majeures et a communiqué pour la dernière fois le 8 décembre. Le portefeuille de Kevin Trompat contenant ses papiers d'identité venait alors d'être découvert, avec des vêtements appartenant aux deux disparus, dans un conteneur de Charente-Maritime, à quelques kilomètres du domicile du père de Leslie, chez qui elle séjournait occasionnellement.

La belle-mère de Kevin a annoncé sur les réseaux sociaux qu'un rassemblement suivi d'une battue auront lieu à Prahecq ce jeudi matin.

*Le prénom a été modifié

Article original publié sur BFMTV.com