Qui est "Janja", épouse de Lula et nouvelle Première dame du Brésil?

Qui est "Janja", épouse de Lula et nouvelle Première dame du Brésil?
Lula et son épouse Rosangela
Lula et son épouse Rosangela

Rosangela da Silva, alias "Janja", sociologue et militante de gauche de 56 ans qui a épousé Lula en mai, a joué un rôle-clé dans son élection à la présidence dimanche et a promis de "donner un nouveau sens au rôle de Première dame".

"Je suis amoureux et c'est elle qui me donnera la force nécessaire pour surmonter tous les obstacles", a déclaré Luiz Inacio Lula da Silva, 77 ans, tenant tendrement la main de son épouse face à la foule qui l'acclamait à Sao Paulo, peu après l'annonce du résultat.

Cette relation semble être une cure de jouvence pour le président-élu. Lula avait été très affecté par le décès en 2017 de Marisa Leticia, son épouse durant plus de 30 ans, avec qui il a eu quatre enfants. Il avait aussi auparavant perdu sa première femme, Maria de Lourdes, terrassée par une hépatite en 1971.

"Quand tu perds ta femme, tu penses que la vie n'a plus de sens, que tout est fini, puis une autre personne apparaît pour redonner du sens", a confié Lula lors d'un entretien donné en mai au magazine américain Time.

Dîplomée en sociologie

Née dans le sud du Brésil, dans une ville frontalière des États de Santa Catarina et du Parana, "Janja" est diplômée en sociologie de l'université de Curitiba, où elle a travaillé près de 20 ans dans l'entreprise d'énergie publique Itaipu Binacional, qui gère le barrage d'Itaipu, un des plus grands au monde. Elle a adhéré dès 1983 au parti des travailleurs (PT), cofondé deux ans plus tôt par Lula.

Selon les médias brésiliens, ils se connaissent depuis plusieurs décennies, mais le service de presse de Lula assure que leur relation amoureuse n'a débuté que fin 2017, lors d'un événement avec des artistes de gauche, dont le musicien Chico Buarque.

Or la romance entre cette femme très souriante aux longs cheveux châtains et le vieux lion de la politique n'a été révélée au grand jour qu'en mai 2019, quand Lula était incarcéré depuis plus d'un an pour corruption.

"Lula est amoureux et la première chose qu'il va vouloir faire à sa sortie de prison, c'est se marier", avait annoncé l'un de ses avocats qui venait de lui rendre visite.

Un baiser passionné devant la foule à la sortie de prison de Lula

Le mariage n'aura lieu finalement que deux ans et demi après sa libération, en toute discrétion le 18 mai 2022, à Sao Paulo, avec 200 invités triés sur le volet, dont des célébrités comme le chanteur Gilberto Gil, ancien ministre de la Culture de Lula.

Durant l'incarcération de Lula, "Janja" a publié de nombreux tweets éperdus entre deux visites: "Je veux juste pouvoir t'enlacer et te faire des câlins sans arrêt", avait-elle par exemple écrit le jour des 74 ans de Lula.

En novembre 2019, à sa libération, ils échangeaient un baiser devant la foule massée autour de la prison de Curitiba où l'ex-président venait de passer 18 mois.

"Donner un nouveau sens au rôle de Première dame"

Bien qu'elle ait été très active dans la campagne de Lula sur les estrades des meetings et les réseaux sociaux, Rosangela da Silva est discrète sur sa vie privée. Selon le magazine Veja, elle a été mariée plus de dix ans et n'a pas d'enfant.

"Je veux donner un nouveau sens au rôle de Première dame, en privilégiant les sujets qui sont des priorités pour les femmes, comme l'insécurité alimentaire ou les violences conjugales", a-t-elle déclaré fin août lors d'un meeting à Rio de Janeiro.

Dans un article sur l'importance de "Janja" dans la campagne, le site d'informations Uol avait qualifié la future Première dame de "talisman" de Lula.

Article original publié sur BFMTV.com