Publicité

Israël : qui sont les derniers Français portés disparus depuis les attaques du Hamas ?

Neuf Français sont portés disparus ou pris en otage par le Hamas, selon Emmanuel Macron. Leur libération est le "premier objectif" du président, en visite en Israël.

Deux semaines après l'attaque sanglante du Hamas contre Israël, neuf Français manquent toujours à l'appel, a indiqué Emmanuel Macron sur X (ex-Twitter) ce mardi, alors qu'il rencontrait des familles d'otages ou de disparus à Tel-Aviv.

L'Élysée reste prudent et ne communique pas sur la situation de ces personnes disparues. BFMTV se fie donc aux déclarations des familles concernées.

Mia Shem, Franco-Israélienne de 21 ans, a été enlevée lors de l'attaque du Hamas sur le festival de musique Supernova Sukkot. Elle est la seule ressortissante franco-israélienne dont la prise en otage par le Hamas a été confirmée par une vidéo de propagande diffusée par l'organisation islamiste.

Sur ces images, la jeune femme apparaissait affaiblie et soignée au bras par une personne non identifiée. Sous la contrainte de ses ravisseurs, elle disait être "bien traitée" et implorait la France de la "sortir d'ici le plus vite possible".

La famille de Mia signale également la disparition d'Ellia Toledano, 27 ans, un ami français de la jeune femme qui participait lui aussi au festival.

Des familles entières disparues

Dans le Kibboutz de Nir Oz, voisin de la bande de Gaza, Ohad, 49 ans, et son fils Eitan, 12 ans, sont portés disparus depuis l'irruption des terroristes du Hamas. Une vidéo tournée par le Hamas suggère que le petit garçon a été enlevé par des assaillants à bord d'une moto.

Dans ce même kibboutz, c'est une famille entière, les Calderon, qui n'a plus donné signe de vie. Ofer, le père de 53 ans, sa fille Sahar, 16 ans, et son fils Erez, 12 ans, ont peut-être été kidnappés.

Les autorités françaises sont également à la recherche d'Orión Hernandez-Radoux, un Franco-mexicain qui, selon sa famille, est le petit ami de la tatoueuse allemande de 22 ans Shani Louk enlevée par le Hamas pendant le festival Supernova. Il participait également à l'événement.

Enfin, de fortes inquiétudes entourent la situation de Ruth Peretz, une jeune de 16 ans en fauteuil roulant dont le père a été tué au festival. Des médias israéliens ont annoncé sa mort il y a cinq jours, avant de rétropédaler mardi en indiquant que l'identification n'avait pas été confirmée.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Une ex-otage du Hamas dit avoir vécu "l'enfer" avant d'être "bien traitée"