Incroyable, ce coquillage considéré comme disparu depuis des milliers d'années a été retrouvé bien vivant dans le Pacifique

Jeff Goddard

Connu jusqu'ici uniquement à partir de fossiles, Cymatioa cooki est en fait un organisme toujours bien vivant : trois spécimens viennent d'être retrouvés dans la baie de Santa Barbara.

Cymatioa cooki est une petite palourde dont la coquille ne dépasse pas les 10 mm. Son espèce était décrite uniquement à partir de fossiles datant du Pléistocène (-2,5 millions d'années à 11.700 années). Pourtant, l'animal n'a pas disparu : des spécimens vivants ont été retrouvés à Naples Point, dans la baie de Santa Barbara aux Etats-Unis.

Identification au long cours

C'est en 2018 que Jeff Goddard, spécialiste des bivalves à l'Université de Californie, a remarqué pour la première fois la présence de ce coquillage dans les eaux de la baie qu'il explore régulièrement depuis des années. Son aspect l'a tout de suite interpellé et il a pris plusieurs clichés du spécimen, préférant ne pas le prélever compte tenu de sa rareté. Les photographies ont ensuite été envoyées à Paul Valentich-Scott, du Muséum d'histoire naturelle de Santa Barbara, qui est un expert en malacologie (l'étude des mollusques). Ce dernier a confirmé que le coquillage était tout à fait inhabituel. Mais pour en savoir plus, il avait besoin d'étudier une coquille de près. Il s'est donc rendu sur place : impossible de dénicher le moindre spécimen ! Ce n'est qu'au terme de son 9e voyage qu'il a en a enfin retrouvé un...

L'examen de ce précieux trophée a révélé que l'animal ne ressemblait à aucune des espèces décrites dans la baie de Santa Barbara, qui est pourtant l'une des plus explorées du monde, du moins en matière de bivalves. Les deux scientifiques ont donc entrepris de réanalyser toute la littérature sur le sujet émise depuis 1758 ! Il s'est avéré que le coquillage ressemblait étrangement à un de ceux décrits par George Willett, taxonomiste, en 1937 et initialement baptisé Bornia cooki.

Des millions de fossiles

Bornia cooki a été étudié à partir de milliers de fossiles excavés des Baldwin Hills, à Los Angeles. Mais George Willett n'en a jamais aperçu un spécimen vivant. Pour être certain que les deux coquillages représentaient la même espèce, les scientifiques ont récupéré l'holotype (le spécimen q[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi