Publicité

Inès Reg/Natasha St-Pier: Camille Combal compare "Danse avec les stars" à "Desperate Housewives"

"Une grande fête en famille" après une semaine de chaos médiatique. Camille Combal, présentateur de Danse avec les stars, a crevé l'abcès dès le début de l'émission de ce vendredi 29 mars, alors que l'altercation par réseaux interposés entre Inès Reg et Natasha St-Pier a tenu en haleine les réseaux sociaux toute la semaine.

En présentant James Denton, candidat américain de la saison et acteur dans la mythique série Desperate Housewives, l'animateur y a fait une allusion directe: "Cette semaine, il n'était pas dépaysé. Avec toutes les histoires qu’il y a eu, il a cru que la série était de retour", a-t-il souligné.

Avant d'ajouter: "Danse avec les stars, c'était Wisteria Lane cette semaine", faisant référence à la rue fictive de la série, marquée par ses conflits entre habitants.

"Que du love"

Camille Combal, qui avait promis que l'émission reprendrait "son cours", a placé l'émission du soir sur le thème de l'amour et de la famille. "Ce soir, si vous avez le moindre problème, vous passez par moi. Je suis votre référent parce que ce soir, c’est que du love. On est là pour faire la fête avec vous", a-t-il clamé.

Pourtant, la semaine a surtout été marquée par les tensions, dépassant totalement le cadre de l'émission de divertissement qui se veut bienveillante. En cause: un affrontement sur les réseaux sociaux entre les deux candidates.

Elles se rejettent toutes les deux la faute d'une vive altercation qui a éclaté entre elles fin janvier dernier. La chanteuse canadienne et son partenaire de danse Anthony Colette ont tous les deux déposé une main courante contre l'humoriste, quand cette dernière accuse sa rivale de racisme.

Sur le plateau ce vendredi soir, aucune réconciliation officielle. Même si Natasha St-Pier s'est levée et a applaudi sa camarade d'émission en pleurs à la fin de sa danse, de nombreux internautes ont relevé l'ambiguïté de certaines scènes - comme le fait qu'Anthony Colette ne se soit pas levé durant la standing ovation.

Ce dernier, qui a dit avoir été "insulté" et "intimidé" par Inès Reg, a d'ailleurs été acclamé par le jury, les candidats et l'ensemble de la salle après une prestation avec la chanteuse québécoise et sa propre mère.

Chris Marques, juré emblématique du programme, lui a rendu hommage: "Même dans le contexte de cette compétition, je tenais à vous le dire, on est vraiment vraiment heureux et on est fiers d’avoir votre fils dans cette émission." Et de conclure: "Il est génial, il a du talent et il travaille dur. On ne peut pas demander mieux."

Article original publié sur BFMTV.com