"House of Cards" : Kevin Spacey condamné à payer une énorme somme à la production de la série

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Abaca
Abaca

Une lourde somme. Selon l'AFP, accusé d'agressions sexuelles depuis cinq ans, l'acteur Kevin Spacey a été condamné hier à verser un montant s'élevant à 31 millions de dollars à la société de production de "House of Cards", série dans laquelle il était le personnage principal.

Kevin Spacey a violé les termes de son contrat

Pour rappel, en 2017, le comédien américain avait fait l'objet d'accusations d'agressions et de harcèlements sexuels, ce qui avait mis fin à sa carrière, notamment dans sa série phare "House of Cards" de Netflix. La production de la fiction politique avait alors dû remanier en profondeur la saison 6. Des changements coûteux qui ont conduit à un arbitrage entre Kevin Spacey et la société en 2020 afin de compenser les pertes liées à la dernière saison.

Selon les avocats de l'acteur, la personne chargée de l'arbitrage avait dépassé ses prérogatives en prenant en compte certaines preuves. Mais hier, la juge Mel Red Recana a confirmé la condamnation de Kevin Spacey à verser près de 31 millions de dollars pour les dommages et intérêts et les frais de procédure. Il a été rappelé, selon les conclusions de l'arbitrage, que l'icône déchue du cinéma avait violé les termes de son contrat en raison de son comportement présumé.

Fin mai dernier, le parquet britannique a inculpé Kevin Spacey pour l'agression sexuelle de trois hommes. Les faits présumés auraient eu lieu entre 2005 et 2013. Chez nos voisins, cette inculpation équivaut à une...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles