La Tanzanie installe l'Internet haut-débit sur le Kilimandjaro

Une vue générale sur le mont Kilimandjaro prise le 21 juillet 2022 depuis le parc national d'Amboseli au Kenya. - Tanya Willmer / AFP
Une vue générale sur le mont Kilimandjaro prise le 21 juillet 2022 depuis le parc national d'Amboseli au Kenya. - Tanya Willmer / AFP

Internet jusqu'au sommet de l'Afrique. Un service haut-débit a été installé sur les pentes du Kilimandjaro par le gouvernement de Tanzanie. L'objectif: renforcer la sécurité des porteurs et des grimpeurs lors de leur ascension du point culminant du continent africain.

Ce mardi, le réseau a été installé à 3720 mètres d'altitude, rapporte The Guardian. Lors de l'inauguration de l'événement qu'il a qualifié "d'historique", le ministre de l'Information tanzanien, Nape Nnauye, a annoncé que le sommet de la montagne, à 5895 mètres, serait connecté à Internet d'ici la fin de l'année.

"Auparavant, c'était un peu dangereux pour les visiteurs et les porteurs qui devaient faire sans Internet", a-t-il lancé.

Internet sur le mont Everest

L'an dernier, le gouvernement tanzanien avait annoncé qu'il prévoyait de construire un téléphérique sur le versant sud du Kilimandjaro. Une déclaration qui avait provoqué un tollé parmi les alpinistes et les écologistes.

Chaque année, ce sont environ 35.000 personnes qui tentent l'ascension du plus haut sommet d'Afrique. Une attraction touristique qui représente une source importante de revenus pour la Tanzanie et pour le Kenya voisin.

Sur le mont Everest, le plus haut du monde, les alpinistes bénéficient déjà d'un accès à Internet, à la fois pour pouvoir contacter les secours et pour partager leur aventure sur les réseaux sociaux.

Une révolution dans le monde de l'alpinisme. Le 29 mai 1953, lorsque Edmund Hillary et Tenzing Norgay ont atteint le sommet de l'Everest pour la première fois, la nouvelle n'est parvenue au monde que le 2 juin, rappelle The Guardian.

Article original publié sur BFMTV.com