Coupe du monde : Harry Kane, l’ouragan anglais

© REUTERS/Gareth Bumstead

Les qualificatifs pleuvent pour Harry Kane, l’attaquant de Tottenham. Surnommé parfois «Hurricane» en raison de la pluie de buts qu’il empile (et bien sûr pour le jeu de mot), l’Anglais est devenu l’un des meilleurs buteurs au monde.

248 buts en 386 matchs pour Tottenham. 48 buts en 67 sélections avec l’Angleterre. Les statistiques sont déjà impressionnantes pour le numéro 9 anglais de 29 ans. Le Britannique a fait ses armes dans le club londonien de Ridgeway Rovers. En 2005, David Beckham, ancien joueur de ce club, rend visite aux footballeurs en herbe. Parmi eux, Harry Kane, crâne rasé, joufflu, l’air timide, ne pouvant regarder dans les yeux l’idole des jeunes d’alors.

À lire aussi Coupe du monde : le premier match sera décisif, par Jacques Vendroux

Fidèle à son club et à son amie d'enfance

Mais la belle histoire de cette photo, c’est la jeune fille à ses côtés. Sur le deuxième cliché où l’ancienne star du Real Madrid pose avec les enfants, il tient par les épaules Harry Kane, à sa droite, et la future femme de ce dernier, à sa gauche, Kate Goodland. Publié en 2018, ce cliché a rapidement fait le tour de la planète et donné un peu plus de sens à la réputation d’homme fidèle d’Harry Kane. Car c’est avec cette amie d’enfance qu’il s’est marié en 2019, et avec qui il a trois enfants, Vivienne, Ivy et Louis.

Fidèle car il a fait toute sa carrière dans un seul et même club, Tottenham, depuis 2004. Une longévité rare dans le football moderne. Avec le club du nord ...


Lire la suite sur ParisMatch