Publicité

Guerre en Ukraine: Volodymyr Zelensky salue les deux "courageux" humanitaires français tués près de Kherson

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a salué ce vendredi 2 février la mémoire des deux "courageux" humanitaires français tués la veille par une frappe russe en Ukraine.

"Les courageux humanitaires français aidaient les gens et nous serons toujours reconnaissants pour leur humanité", a-t-il écrit sur les réseaux sociaux en affirmant que la "terreur russe" ne tenait pas compte de la "nationalité des victimes".

Deux Français ont été tués jeudi en Ukraine par une frappe russe. Selon le Quai d'Orsay, ces deux Français tués étaient des humanitaires. Trois autres Français ont été blessés dans cette frappe russe à Beryslav, dans le sud de l'Ukraine.

Macron dénonce un "acte lâche et indigne"

Emmanuel Macron a dénoncé ce vendredi "un acte lâche et indigne".

"Je pense à leurs proches et camarades blessés. Ma solidarité va à tous les bénévoles qui s'engagent pour aider les populations", a déclaré sur X le président français.

Dans un message sur X, le chef de la diplomatie Stéphane Séjourné s'en est pris à "la barbarie russe". "La Russie devra répondre de ses crimes", promet-il, sans préciser à quelle organisation appartenaient les victimes.

Une enquête ouverte en Ukraine

Le gouverneur de la région de Kherson, Oleksandr Prokoudine, a annoncé jeudi soir sur Telegram la mort de deux "volontaires" français dans une frappe russe, et précisé que trois étrangers et un Ukrainien avaient été légèrement blessés.

"Toutes les victimes étaient venues dans la région de Kherson comme volontaires", a ajouté la police.

Les forces de l'ordre ukrainiennes ont annoncé l'ouverture d'une enquête pour violation des lois de la guerre. Beryslav, qui comptait environ 12.000 habitants avant la guerre, est située sur la rive nord du fleuve Dniepr, près de la ligne de front. Le 27 janvier, une personne y avait été tuée par un explosif lancé par un drone russe.

Article original publié sur BFMTV.com