Publicité

Guerre en Ukraine : trois centrales thermiques endommagées par des tirs russes

Depuis plusieurs semaines, la Russie a intensifié ses frappes contre l'Ukraine, visant en particulier le réseau énergique, dit-elle, en représailles aux attaques de Kiev dans ses régions frontalières. Dans la nuit du jeudi 28 au vendredi 29 mars, trois centrales thermiques ukrainiennes ont été « gravement » endommagées après ces tirs russes, a indiqué le fournisseur d'énergie ukrainien DTEK, dont L'Express s'est fait l'écho. Ces bombardements ont également blessé six personnes.

À lire aussi Guerre en Ukraine : le Kremlin reconnaît que la Russie est en « état de guerre »

Le Premier ministre ukrainien, Denys Chmyhal, a affirmé que « la Russie (avait) continué ses attaques barbares contre le système énergétique ukrainien ». Dans certaines régions, le courant a dû être coupé, a-t-il précisé. Les forces aériennes ukrainiennes ont pour leur part dit avoir détruit la grande majorité des 99 missiles et drones russes lancés dans la nuit. Elles ont annoncé avoir détruit « 84 cibles aériennes », dont 26 missiles et 58 drones Shahed de fabrication iranienne.

L'Ukraine demande l'envoi de systèmes de défense antiaérienne

« L'Ukraine a besoin de davantage de systèmes de défense antiaérienne pour mettre en sécurité ses infrastructures essentielles et protéger sa population », a plaidé le Premier ministre. Kiev demande à ses alliés occidentaux de lui envoyer davantage d'aide, et plus vite. Ces dernières semaines, les responsables ukrainiens insistent notamment sur l'envoi de dav...


Lire la suite sur LeJDD