Guerre en Ukraine: qui était Lisa, la petite-fille devenue le symbole du massacre à Vinnytsia?

La mère de Lisa a publié des vidéos de Lisa sur les réseaux sociaux avant qu'elle ne soit tuée dans des frappes russes à Vinnytsia le 14 juillet 2022. - Ministère de la Défense ukrainien
La mère de Lisa a publié des vidéos de Lisa sur les réseaux sociaux avant qu'elle ne soit tuée dans des frappes russes à Vinnytsia le 14 juillet 2022. - Ministère de la Défense ukrainien

Les photos ont ému la communauté internationale sur les réseaux sociaux. Des frappes russes ont fait au moins 23 morts jeudi dans un centre commercial et un parking à Vinnytsia, une ville ukrainienne pourtant très éloignée de la ligne du front. Parmi les clichés largement diffusés de cette attaque, l'un montre une poussette renversée et le corps d'un enfant, entouré de sang.

D'après le ministère de la défense ukrainien, il s'agit de Lisa, une petite fille de quatre ans, qui se promenait avec sa mère avant que des missiles frappent Vinnytsia.

"Lors de l’attaque terroriste russe sur Vinnytsia le 14 juillet, une petite fille nommée Lisa est morte dans l’explosion. Sa mère Iryna a été emmenée à l’hôpital avec sa jambe arrachée" a précisé le ministère sur Twitter.

Iryna a capturé "les dernières minutes de la vie de sa fille", a encore indiqué le ministère. La publication est accompagnée d'une vidéo dans laquelle Iryna filme Lisa derrière sa poussette dans la rue.

Une enfant "brillante, sincère, joyeuse"

La petite fille était connue de la présidence, a annoncé Olena Zelenska. La Première dame ukrainienne avait d'abord publié sur son compte Telegram la photo du corps de Lisa accompagné d'un message dénonçant le "crime et le terrorisme" russes. Quelques heures plus tard, elle a expliqué s'être rendue compte qu'elle avait déjà rencontré cette petite fille à l'occasion d'une vidéo tournée pendant les dernières vacances de Noël.

"Aujourd’hui, nous avons vu avec horreur une photo d’un landau renversé de Vinnytsia. Et puis, en lisant les nouvelles, j’ai réalisé que je connaissais cette fille. [...] Nous avons rencontré cette merveilleuse fille lors de l’enregistrement d’une vidéo pour les vacances de Noël" a-t-elle expliqué, accompagnant sa publication de la vidéo en question.

Sur les images, des enfants peignent des boules de noël. Elle a "réussi à peindre non seulement elle-même, sa robe de fête, mais tous les autres enfants, moi, les cameramen et le réalisateur en une demi-heure" s'est-elle souvenue, décrivant l'enfant comme "brillante, sincère, joyeuse, qui a grandi dans l’amour".

Jeudi soir, la mère de Lisa était toujours à l'hôpital, selon Emine Dzheppar, la vice-ministre des Affaires étrangères. "Les médecins se battent pour la vie de la mère de Lisa", a-t-elle indiqué sur Twitter, accompagné de photos d'Iryna et sa fille. Deux autres enfants feraient partie des victimes de Vinnytsia, selon le ministère.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles