Greta Thunberg a mis KO un kickboxeur américain qui voulait se moquer d’elle

Le kickboxeur Andrew Tate s’est moqué de Greta Thunberg en se vantant de détenir de nombreuses voitures très polluantes. L’activiste ne s’est pas laissée faire.
Capture Twitter @Cobratate Le kickboxeur Andrew Tate s’est moqué de Greta Thunberg en se vantant de détenir de nombreuses voitures très polluantes. L’activiste ne s’est pas laissée faire.

CLIMAT - Une esquive et un uppercut. Andrew Tate, un influenceur et ancien kickboxeur américain, a tenté de se payer la tête de Greta Thunberg, qu’il ne semble pas porter dans son cœur. Mardi 27 décembre, l’homme de 36 ans a interpellé la militante de 19 ans sur Twitter en se vantant de posséder un grand nombre de voitures de sport très polluantes. La jeune suédoise ne s’est pas démontée et sa réponse ne s’est pas fait attendre.

« Salut Greta. J’ai 33 voitures. Ma Bugatti a un moteur quad turbo de 8 litres et 16 valves. Mes deux Ferrari 812 competizione en ont un de 6,5 l et 12 valves. C’est juste le début, a écrit le boxeur en postant une photo de lui à côté de sa Bugatti. S’il te plaît, donne-moi ton adresse mail comme ça, je pourrai t’envoyer la liste complète de ma collection de voitures et leurs énormes émissions respectives ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

À cela, Greta Thunberg a simplement répondu avec ironie : « Oui, merci de m’éclairer. Envoie-moi un mail à l’adresse energiedepetitebite@achètetoiunevie.com ».

À noter que l’expression « small dick energy » (« énergie de petite bite ») viendrait en opposition à une expression anglophone populaire « Big dick energy ». Selon les Inrockuptibles, ceci désigne « un mélange entre le charisme et la confiance en soi, à quoi s’ajoute la capacité naturelle à faire en sorte que les autres se sentent bien ». « Dans un sens, c’est l’opposé d’une masculinité toxique », ajoute le média.

« Comment oses-tu ? »

En réponse, Andrew Tate a juste répondu « Comment oses-tu ? ». Une référence à l’un des célèbres discours de Greta Thunberg à l’ONU lors d’un sommet pour le climat en 2019. Scandalisée et en colère avait déclaré : « Des gens souffrent, des gens meurent, et des écosystèmes s’écroulent. Nous sommes au début d’une extinction de masse, et tout ce dont vous parlez c’est d’argent, et de contes de fées racontant une croissance économique éternelle. Comment osez-vous ? »

Plus tôt dans la journée, Andrew Tate avait déjà posté un montage vidéo où il se moquait de ce discours. Celui-ci était entrecoupé de séquences de lui à bord de ses bolides ou d’un jet privé, riant aux éclats.

Twitter est le dernier réseau social où Andrew Tate peut s’exprimer puisqu’il a été banni de Facebook, Instagram, TikTok et Youtube à cause de discours haineux. The Guardian qualifie ses provocations de « misogynes et violentes ». Comme le souligne L’Obs, l’influenceur a pu par exemple expliquer dans certaines de ses vidéos que « la place des femmes est à la maison, qu’elles ne peuvent pas conduire et sont la propriété d’un homme ».

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi