Glissement de terrain et inondations font huit morts en Sierra Leone

DR

Dans la capitale sierra-léonaise Freetown, plus de 800 personnes ont dû quitter leurs maisons à cause des inondations dans le quartier de Colbert à la suite d'un glissement de terrain et d'inondations.

Au moins huit personnes ont été tuées et des centaines d'autres déplacées dans la capitale sierra-léonaise Freetown à la suite d'un glissement de terrain et d'inondations causées par des pluies abondantes qui continuaient lundi, ont indiqué les secours. Quatre hommes, une femme et une petite fille de sept ans ont trouvé la mort dimanche quand des constructions à flanc de montagne ont été submergées par une coulée de boue lors de pluies torrentielles dans le secteur de Looking Town, a rapporté l'agence nationale de gestion des catastrophes.

Deux autres hommes sont morts dans les quartiers de Mount Aureol et Blackhall Road quand des barrières se sont écroulées sur les bâtiments où ils se trouvaient, a ajouté l'agence.

Plus de 800 personnes ont dû quitter leurs maisons à cause des inondations dans le quartier de Colbert, a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'agence, Mohammed Bah.

"Le glissement de terrain est dû à l'importance des pluies, cela ne fait pas de doute, mais aussi à une conjugaison d'activités illégales", a-t-il dit. "Les gens coupent les arbres et détruisent le couvert forestier. Le glissement de terrain résulte principalement du fait que les gens construisent en dehors des zones réservées à cet effet", a-t-il dit.

Les autorités ont demandé aux habitants d'évacuer le secteur de Looking Town sinistré dimanche, un pan de roche menaçant de s'effondrer. Le président Julius Maada Bio a imputé ces calamités au changement climatique mais aussi à une planification urbaine déficiente.

"On voit avec les précipitations abondantes de ce mois d'août l'impact et la conséquence du réchauffement et du changement climatique", a-t-il écrit dimanche soir sur Twitter. "Mais des années de mauvaise planification urbaine et de(...)


Lire la suite sur Paris Match