« Gladiator 2 » : Paul Mescal choisi pour incarner Lucius, rôle titre de la suite

Paul Mescal, aperçu dans la série « Normal People » et le film « Aftersun » s’offre le rôle titre de la suite de « Gladiator », 22 ans après sa sortie au cinéma.
Netflix Paul Mescal, aperçu dans la série « Normal People » et le film « Aftersun » s’offre le rôle titre de la suite de « Gladiator », 22 ans après sa sortie au cinéma.

CINÉMA - Force et honneur, deuxième round. Près de 22 ans après la sortie de Gladiator dans les salles obscures, le réalisateur britannique Ridley Scott s’attelle à développer une suite au péplum porté par Russell Crowe dans le rôle de Maximus Decimus Meridius.

Ce vendredi 6 janvier, la presse spécialisée américaine a annoncé que cette suite était en très bonne voie, puisque l’acteur irlandais Paul Mescal a été choisi pour incarner le personnage principal de ce sequel.

Un acteur encore méconnu du grand public, révélé en 2020 dans la mini-série Normal People, traitant de la difficile relation entre Marianne et Connell, de leurs années lycée dans une petite ville de l’ouest de l’Irlande jusqu’à leurs études universitaires à Dublin. Un rôle pour lequel il a d’ailleurs reçu une nomination aux Emmy Awards 2020.

Depuis le comédien âgé de 26 ans a fait une prestation remarquée en fin d’année 2022 dans le film indépendant Aftersun, auréolé de nombreuses récompenses du monde du cinéma pour cette histoire de voyage en Turquie entre un père et sa fille, à la fin des années 90.

Lucius en vedette

Paul Mescal aurait donc été préféré à plusieurs acteurs actuellement en vogue à Hollywood, qu’il s’agisse du héros de Dune, Timothée Chalamet, d’Austin Butler, dernière incarnation d’Elvis Presley à l’écran, de Miles Tellier vu dans Whiplash et Top Gun Maverick ou encore Richard Madden, de Game of Thrones et Les Eternels.

Nommé douze fois aux Oscars, et remportant cinq statuettes dont celle du meilleur film, Gladiator relatait l’histoire tragique du général romain Maximus, devenu gladiateur esclave alors qu’il était destiné à devenir le successeur de Marc Aurèle. Revenu à Rome après avoir conquis le cœur du peuple romain, il affrontait alors le fils de Marc-Aurèle, Commode, campé par un jeune et machiavélique Joaquin Phoenix.

Cette suite, souhaitée par Ridley Scott suivra donc la fin du récit du premier film, plusieurs dizaines d’années après la mort de Maximus. Paul Mescal y incarnera donc Lucius, le fils de Lucilla, incarnée par Connie Nielsen dans le film original.

Lucius, dans le film « Gladiator », sorti en 2000 au cinéma. Il était alors incarné par l’acteur Spencer Treat Clark, également connu pour avoir joué dans « Incassable » et « Glass » de M. Night Shyamalan.
Universal Studios Lucius, dans le film « Gladiator », sorti en 2000 au cinéma. Il était alors incarné par l’acteur Spencer Treat Clark, également connu pour avoir joué dans « Incassable » et « Glass » de M. Night Shyamalan.

Ce personnage déjà aperçu dans Gladiator est donc le neveu de Commode, mais aussi le petit-fils de Marc-Aurèle. De quoi lui prédire un avenir des plus glorieux (ou des plus tragiques, c’est au choix), après avoir été inspiré par le destin de Maximus, comme on pouvait le voir dans le film de 2000.

Avec un acteur principal trouvé, même s’il reste encore à finaliser les détails du contrat de l’acteur irlandais, Ridley Scott s’offre un nouveau chantier colossal à 85 ans. Le réalisateur derrière Alien, Thelma et Louise ou plus récemment Le dernier duel, devra d’abord terminer un autre film historique : Napoléon. Un long-métrage prévu pour 2023 dans lequel Joaquin Phoenix portera l’uniforme militaire pour incarner Napoléon Bonaparte.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi