"Des gens commettent des abus" : Woody Allen tacle les dérives du mouvement #MeToo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Abaca
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Réputé pour être assez rare en interview, Woody Allen a fait une exception, à l’occasion de la sortie de son prochain film Rifkin’s Festival. Alors que son quarante-neuvième long-métrage en tant que réalisateur sort en France ce mercredi 13 juillet, le scénariste de 86 ans a accepté d’évoquer l’actualité cinématographique, mais aussi les polémiques dont il fait l’objet. En effet, Woody Allen est accusé d’attouchements sexuels par sa fille, Dylan Farrow, qui a récemment réitéré ses accusations. Interrogé sur le boycott dont il fait l’objet par une partie de l’industrie du cinéma, l’acteur au quatre Oscars a estimé "qu’ils ont tort". "Ils font une erreur et un jour, j’espère, ils le comprendront. Je préférerais qu’ils ne fassent pas cette erreur, ils ne font pas une belle chose… Mais je fais toujours mes films, je fais mon travail", a-t-il expliqué en préambule.

À lire également

"Je ne m'amuse plus autant", Woody Allen envisage d’arrêter sa carrière de réalisateur

Woody Allen a également été questionné sur le mouvement #MeToo et ses hypothétiques dérives. "À l’origine, cela a été un très bon mouvement, qui a eu des conséquences merveilleuses pour les femmes", a tout d’abord ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles