Publicité

Genesis étoffe son réseau en Europe

Genesis n’a jamais été aussi près d’arriver chez nous. Il était temps, car nous sommes déjà plus de 7 ans après son premier modèle. Souvenez-vous, en 2015, le constructeur automobile Hyundai avait annoncé la création d'une marque premium. Cette décision suivait l'exemple des constructeurs japonais, tels que Honda avec Acura. Toyota avec Lexus et Nissan avec Infiniti. Les premiers modèles de Genesis étaient en réalité des Hyundai légèrement modifiées. Comme on le vit aux débuts de DS Automobiles vis-à-vis de Citroën (DS3, DS4, DS5). La berline G80, premier modèle de la marque en 2016, remplaçait la Hyundai Genesis. La gamme était complétée par le haut en 2017 avec la G90, qui remplaçait l'Equus. La G90 était le tout premier modèle conçu par Genesis, et non dérivé d’un modèle Hyundai existant. Avec sa petite sœur G80, elles étaient comparables à leurs rivales allemandes BMW Série 7 et Série 5 notamment.

Une gamme déjà très large

Depuis, Genesis a connu une croissance et un développement extrêmement rapides. Six modèles sont actuellement proposés, en Amérique du Nord, en Asie, et dans certains marchés européens. En 2017, la marque a ajouté une troisième berline à sa gamme, la G70. Ce modèle plus petit se positionne, pour reprendre l’exemple de BMW, face à la Série 3. Après les berlines, place aux SUV ! Les GV70 et GV80 sont entrés au catalogue progressivement. Plus tard en 2021, Genesis s’est doté de son premier crossover 100% électrique : le GV60. Il partage sa plateforme avec les Lire la suite sur Autoplus