Publicité

Pour Gabriel Attal, les "conditions n'étaient plus réunies" pour maintenir Amélie Oudéa-Castéra à l'Éducation

Gabriel Attal a rendu "hommage" à sa ministre, tout en justifiant son éviction du ministère de l'Éducation nationale.

Alors qu'elle quitte le ministère de l'Éducation nationale moins d'un mois après sa nomination, Gabriel Attal a rendu "hommage au travail" de sa ministre Amélie Oudéa-Castéra, qui reste chargé des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques après le remaniement.

Attal reconnaît "un malaise"

Réagissant aux nombreuses polémiques liées l'éphémère ministre de l'Éducation nationale, Gabriel Attal a reconnu "un trouble, un malaise".

"Les conditions pour pouvoir avancer pour l'école n'étaient plus réunies dans l'immédiat", a-t-il estimé en justifiant son éviction de la rue de Grenelle.

Amélie Oudéa-Castéra est remplacée par Nicole Belloubet, ancienne ministre de la Justice durant le premier quinquennat d'Emmanuel Macron.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - France : François Bayrou ouvre une crise dans le camp présidentiel, sur fond de remaniement