A la BPI du Centre Pompidou : Généalogie cosmique, du Big Bang aux exoplanètes

Nasa/JWST

la Bibliothèque publique d’information (BPI) du Centre Pompidou à Paris organise un cycle de trois conférences sur l’espace, intitulé « Espace, frontière de l’infini ». Ce lundi 26 septembre a lieu la première soirée consacrée aux dernières nouvelles du cosmos et du système solaire. Sciences et Avenir animera cette soirée avec trois astrophysiciens de renom.

Ce lundi 26 septembre sera à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire spatiale, alors que la mission Dart de la Nasa s’apprête à dévier la trajectoire d’un astéroïde pour la première fois, en vue un jour d’être capable de protéger notre planète d’une catastrophe. C’est précisément ce même jour que s’ouvre à la Bibliothèque publique d’information (BPI) du Centre Pompidou à Paris un cycle de trois conférences sur l’espace, intitulé « Espace, frontière de l’infini ». Ces trois escales d’automne s’attacheront à nous faire découvrir les dernières découvertes scientifiques sur le cosmos et le système solaire, mais aussi à s’interroger sur l’avenir de la conquête spatiale à l’heure du New Space initié par Elon Musk, Jeff Bezos et autres nouveaux acteurs, publics et privés. Alors que les tensions géopolitiques s’intensifient sur Terre, pouvons-nous rêver d’un monde meilleur grâce au spatial ?

Sommes-nous seuls dans l'Univers ?

La première soirée de ce cycle sera donc consacrée au cosmos, depuis les premiers instants de l’Univers jusqu’à aujourd’hui, depuis les premiers atomes jusqu’à l’émergence de formes de vie complexes. Les images fournies dernièrement par les sondes planétaires, par des télescopes aussi fabuleux que le James Webb Space Telescope (JWST) et d’autres instruments toujours plus puissants ont changé notre regard sur les étoiles et les galaxies. Ces instruments ont recensé également des milliers d’exoplanètes, toutes plus diverses les unes que les autres. A tel point que la Terre apparaît aujourd’hui comme étant peut-être unique. Y a-t-il un seul ou plusieurs mondes habités dans l'Univers ? C’est l’une des questions auxquelles tenteront de répondre Jean Audouze, astrophysicien à l’Institut d’Astrophysique de Paris, Danielle Briot, astrophysicienne à l’Observatoire de Paris et Jean-Pierre Bibring, astrophysicien à l'Institut d'Astrophysique Spatiale d'Orsay. Sciences et Avenir en sera l’animateur.

Ce cycle a été conçu avec les conseils de Xavier Pasco, di[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi