Publicité

FFF: Le Graët entendu par la police pour harcèlement moral et sexuel

Noël Le Graët a été entendu par la police. Poursuivi pour harcèlement moral et sexuel, l’ancien président de la Fédération française de football (FFF) a été auditionné par la brigade de répression de délinquance contre la personne (BRDP) vendredi 26 janvier, rapporte L’Equipe. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris en janvier 2023 à la suite d'un signalement pour "outrage sexiste".

"L'audition s'est déroulée de manière courtoise et très professionnelle, précise Maitre Thierry Marembert, l'avocat de Noël Le Graët, dans les colonnes de L'Equipe. Monsieur Le Graët a répondu aux questions qui lui ont été posées aussi précisément qu'il l'a pu. La plupart des choses sur lesquelles il a été interrogé datent entre 5 et 10 ans."

"Je n'ai rien fait de mal, nulle part, à personne"

Noël Le Graët a démissionné en février 2023 après des révélations de la presse et un rapport de l'Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche (IGESR), selon lequel il "ne dispose plus de la légitimité nécessaire pour administrer et représenter le football français", compte tenu notamment de son "comportement inapproprié (...) vis-à-vis des femmes".

Peu de temps après sa démission, Noël Le Graët avait déposé deux plaintes: l'une pour diffamation contre Amélie Oudéa-Castéra, l'autre pour demander l'annulation du rapport d'audit pour violation du principe d'impartialité et d'indépendance par interférence politique.

"Je crois que cela a été un lynchage médiatique immérité. Je n'ai rien fait de mal, nulle part, à personne, s'était défendu l'ancien patron du football français devant la Commission d'enquête de l'Assemblée nationale, en novembre dernier. J'ai trop de respect. D'abord j'ai mis des femmes à tous les postes. À la Fédération, ma directrice générale était une femme. Ma vice-président, Brigitte Henriques, était une femme. (...) J'ai développé le football féminin. J'ai l'habitude de travailler avec des femmes et très franchement je ne me fais aucun reproche sur tout ce qui a été écrit dans le rapport d'audit."

Article original publié sur RMC Sport