Publicité

Nouvelle controverse pour Oudéa-Castéra, en lien avec l'audit indépendant à la FFF

Nouvelle controverse pour Oudéa-Castéra, en lien avec l'audit indépendant à la FFF

Le rapport indépendant a-t-il pu être vraiment indépendant? Selon les informations publiées vendredi 26 janvier par Le Monde, Amélie Oudéa-Castéra, alors ministre des Sports, a échangé avec des protagonistes de l'audit sur la Fédération française de football (FFF) rendu en début d'année par l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche (IGESR).

Devant la commission d'enquête parlementaire sur les dysfonctionnements dans les fédérations sportives, Florence Hardouin, ancienne directrice générale de la FFF, a affirmé le 9 novembre qu'Amélie Oudéa-Castéra l'avait rencontrée fin 2022. C'était alors en plein audit de l'IGESR, qui avait abouti au départ du président Noël Le Graët.

"Il ne s’agissait pas d’un rendez-vous au ministère avec des notes. C’était à l’occasion d’un match. Et c’était sur la fin, au moment où tout était déjà sorti dans la presse. (...) Elle (Oudéa-Castéra) a pris les choses en main. C’est quand même elle qui a mandaté l’inspection. Elle a pris ça très, très, très au sérieux. Sans cette intervention de la ministre, Noël Le Graët serait certainement encore président. C’est elle qui a fait en sorte que l’article 40 soit déclenché", avait témoigné l'ex-bras droit de NLG.

Des révélations qui servent à la défense de Le Graët

Mais d'après Le Monde, la ministre a eu un autre rendez-vous informel avec la dirigeante, le 9 janvier 2023, soit la veille des auditions de Florence Hardouin et Noël Le Graët par l'IGESR. Une rencontre qui poserait question, au regard des supposés intérêts de chacun et des conséquences sur l'indépendance de l'audit.

De quoi forcément servir la défense de Noël Le Graët, prochainement entendu par la police dans le cadre de l'enquête préliminaire du parquet de Paris pour "harcèlement sexuel et moral" dont il fait l'objet. Ses avocats pourraient tenter de faire annuler le rapport d'audit de l'IGESR.

Article original publié sur RMC Sport