Feux de forêt en Europe : des milliers d'hectares brûlés et presque autant de personnes évacuées

Pendant que les températures battent des records en Europe, les forêts brûlent en France et en Espagne.

Dans la péninsule ibérique où une vague de chaleur extrême sévit depuis près de dix jours, les feux de forêt continuent de faire rage ce mardi. Notamment dans la province de Zamora au nord-ouest de l'Espagne.

Selon les autorités régionales, près de 6 000 personnes ont dû être évacuées à cause des flammes qui ont détruit plusieurs milliers d'hectares de végétation.

Il y a un manque de ressources, la forêt est en très mauvais état, il semble qu'ils ne savent pas comment éteindre les feux parce que nous n'avions jamais connu un incendie de cette ampleur dans la Sierra de la Culebra et maintenant il y en a eu deux en l'espace d'un mois", dit Daniel, un jeune étudiant qui a dû être évacué.

En Galice, trente villages des provinces de Lugo et d'Ourense ont été évacués en raison des incendies qui ont déjà détruit près de 8000 hectares de végétation.

La route N-120 reliant la Galice depuis Castille-et-León , a été complètement fermée à la circulation dans les deux sens.

Alors que les incendies ne sont pas encore contrôlés , une nouvelle hausse des températures est prévue dès mercredi dans le pays. Pour les scientifiques, le risque d’incendie augmente chaque jour un peu plus avec la vague chaleur qui frappe une grande partie de l'Europe.

En Gironde : un peu plus de 20 000 hectares de forêts brûlés

La préfète de Gironde Fabienne Buccio a salué mardi soir une journée d'"accalmie" dans la progression des deux incendies qui ravagent depuis une semaine la Gironde, avec selon un dernier bilan un peu plus de 20 000 hectares de forêts brûlés.

"Aujourd'hui (mardi), on a quand même une accalmie", a déclaré lors d'une conférence de presse à Langon la préfète de Gironde et Nouvelle-Aquitaine, "c'est une journée importante, une journée de calme mais attention, ce n’est pas fini. La météo annonce des températures chaudes et pas vraiment de pluie", a-t-elle ajouté.

Selon un dernier bilan, 7 000 hectares ont été détruits à La Teste-de-Buch et 13 300 dans le secteur de Landiras, "sans aucune maison brûlée, aucune victime. Seul un garage individuel a brûlé", a ajouté Mme Buccio.

Emmanuel Macron en Gironde mercredi

Emmanuel Macron se rendra mercredi en Gironde "aux côtés des sapeurs-pompiers, des personnels de la sécurité civile, des forces de l’ordre, des élus et de l’ensemble des personnes mobilisées" contre les incendies gigantesques, a annoncé mardi l'Elysée.

Le président, qui sera accompagné du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, fera ce déplacement dans l'après-midi après le conseil des ministres.

Le président Emmanuel Macron se rendra mercredi en Gironde "aux côtés des sapeurs-pompiers, des personnels de la sécurité civile, des forces de l’ordre, des élus et de l’ensemble des personnes mobilisées" contre les incendies gigantesques, a annoncé mardi l'Elysée.

Les fumées de Gironde remontent jusqu'à Paris

Les fumées des feux qui touchent la Gironde sont remontées jusqu'à Paris, affectant la qualité de l'air, a-t-on appris mardi soir auprès de l'observatoire de la qualité de l'air Airparif.

"Il y a bien des niveaux de particules importants en Ile-de-France qui seraient liés à cette remontée de masse d'air chargée en particules issues des feux en Gironde, couplée, à l'échelle plus locale, avec d'autres incendies", a indiqué Airparif.

La Bretagne aussi est touchée

Les incendies ont atteint des régions peu habituées, comme la Bretagne. Près de 1 700 hectares de végétation sont partis en fumée dans les Monts d'Arrée (Finistère) où 500 personnes ont été évacuées, quelques heures après les records de chaleur historiques enregistrés dans tous les départements bretons.

La célèbre chapelle érigée au sommet du Mont Saint-Michel de Brasparts,  à 381 m d'altitude, a même un temps été menacée par les flammes. Mais les pompiers sont finalement parvenus à sauvegarder ce monument emblématique du Finistère, désormais surplombant un paysage de désolation.

Spectaculaire incendie dans un village à l'est de Londres

Une centaine de pompiers ont été déployés mardi pour combattre un incendie qui a fait rage dans un village à l'est de Londres sous une chaleur qui bat des records au Royaume-Uni.

Selon les images prises depuis un hélicoptère de la chaîne Sky News, l'incendie a parcouru des champs et détruit plusieurs bâtiments et maisons du village de Wennington, à une trentaine de kilomètres du centre de la capitale britannique.

Une centaine de pompiers et 15 engins ont été déployés, ont indiqué sur Twitter les pompiers de Londres.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles