Feux de forêt au Maroc: un mort et un millier de familles évacuées

Des pompiers marocains, le 14 juillet 2022, luttant contre un incendie dans le nord du Maroc - FADEL SENNA / AFP
Des pompiers marocains, le 14 juillet 2022, luttant contre un incendie dans le nord du Maroc - FADEL SENNA / AFP

Une personne a trouvé la mort dans les violents incendies qui ravagent depuis mercredi des régions boisées reculées du nord du Maroc, entraînant l'évacuation d'un millier de familles, ont indiqué vendredi les autorités à l'AFP.

"Le corps d'une personne atteinte de brûlures multiples a été retrouvé" dans un des foyers de feu de la région de Larache, selon un communiqué des autorités.

Au moins 1600 hectares de massifs forestiers ont été détruits dans les provinces de Larache, Ouezzane, Tétouan et Taza, dans le nord du pays, selon un bilan provisoire.

La progression rapide des flammes, attisées par le "chergui", un vent chaud venant du Sahara, a contraint 1100 familles à évacuer une quinzaine de douars (villages) dans les zones incendiées de Larache. Par ailleurs, quelque 645 habitants ont été évacués dans les provinces de Taza et Tétouan. A Tétouan, près du port de Tanger, une soixantaine de maisons ont brûlé et près d'une centaine de bovins ont péri.

Des centaines de personnes mobilisées

Outre quatre bombardiers d'eau Canadair de l'armée, des centaines d'éléments de la Protection civile, des Eaux et Forêts, des Forces armées royales (FAR) et de la gendarmerie, assistés des autorités locales et de volontaires, ont été mobilisés pour stopper la progression du feu. Des renforts ont été dépêchés sur place.

Un foyer a été éteint et un autre est sous contrôle dans la province de Larache, selon les autorités locales.

Le Maroc est frappé depuis plusieurs jours par une vague caniculaire, avec des températures approchant les 45 degrés Celsius, dans un contexte de sécheresse hors norme et de stress hydrique. De l'autre côté du détroit de Gibraltar, les incendies font rage dans le sud de l'Europe. Du Portugal à la Grèce en passant par l'Espagne et la France.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles