Faut-il voyager pour être heureux ?

Pixabay

Si Anthony Bourdain affirme que voyager “n’est pas toujours joli, pas toujours confortable. Parfois, il te fait mal, il te brise même le cœur”, Aristote dira que “l’aventure en vaut la peine”. C’est d’ailleurs ce que soutient Richard Burton qui postule que “l’instant le plus heureux d’une vie humaine est le départ vers une terre inconnue.”

Quand on y pense, certains voyages attristent l'âme que d'autres. Dans un voyage, il peut arriver que nous perdions beaucoup. Tout comme il arrive aussi d’en gagner.

Plusieurs raisons motivent un voyage. Outre ceux susmentionnés, voyager peut se justifier par une envie d’indépendance, une envie d’établir de nouveaux liens, un souhait d’étudier de nouvelles langues, de communiquer également sa culture, explorer de nouveaux environnements, pour des raisons professionnelles, pour des raisons de regroupement familial. Quelque soit votre motivation Peter Höeg dira “les voyages ont tendance à magnifier toutes les émotions humaines”. Car en voyageant, toutes les émotions s’entremêlent. La peur de l’inconnu, la joie de partir, l’anxiété des relations sociales.

La conception d’un voyage varie d’une personne à une autre. Par exemple, vous pouvez décider de voyager pour changer votre rythme quotidien. Vous prendrez le train ou l’avion ou encore votre voiture vers une destination où la probabilité de retour est élevée. Un tel voyage se prépare. De la phase préparatoire à la phase d’arriver, vous allez plonger dans une passion d’activité qui va libérer en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vacances d’hiver : les meilleures destinations pour Noël
L’espérance de vie se rallonge pour atteindre les plus de 90 ans
Faut-il mieux être indécis ou décidé ?
Comment bien préparer son Black Friday pour faire les meilleures affaires ?
Comment faire une procuration pour récupérer un colis ?