Fashion Week de Paris : au défilé LGN, des mannequins pas comme les autres

French actor and model Lucas Bravo presents creations during the Louis-Gabriel Nouchi (LGN) show as part of the Menswear Ready-to-wear Fall-Winter 2023-2024 fashion week in Paris, on January 18 2023. (Photo by Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP) (Photo by GEOFFROY VAN DER HASSELT/AFP via Getty Images)
GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP via Getty Images French actor and model Lucas Bravo presents creations during the Louis-Gabriel Nouchi (LGN) show as part of the Menswear Ready-to-wear Fall-Winter 2023-2024 fashion week in Paris, on January 18 2023. (Photo by Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP) (Photo by GEOFFROY VAN DER HASSELT/AFP via Getty Images)

MODE - Louis-Gabriel Nouchi sait faire mouche. Comme à chaque Fashion Week depuis qu’il est au calendrier officiel, le jeune créateur parisien a une fois de plus jeté un pavé dans la mare avec son dernier défilé, qui s’est tenu ce mercredi 18 janvier dans la capitale.

D’écrasantes cuissardes rouges ou noires, des paires de gant en latex (huilées pour l’occasion), assorties parfois à des ensembles transparents en silicone ou de longs manteaux en laine, avec ou sans cravate. La collection automne-hiver 2023 est le fruit d’un mélange de virilité et d’érotisme. Elle est inspirée d’une œuvre : American Psycho, classique de Bret Easton Ellis.

Pour porter ces vêtements, il y avait des stars, comme le beau gosse d’Emily in Paris Lucas Bravo (Gabriel dans la série), qui avait le visage recouvert de sang, comme Christian Bale dans l’adaptation au ciné du thriller.

Et évidemment, il y avait des dizaines d’hommes. Enfin, pas n’importe lesquels. Ou plutôt, si. Ces hommes, qui pour la grande majorité n’avaient jamais défilé, ressemblent à ceux qu’on croise dans la rue. Ils ne sont pas mannequins. Et n’ont pas, non plus, le physique de l’emploi. En tout cas, pas celui exigé par les traditionnels standards de beauté définis par l’industrie de la mode.

PARIS, FRANCE - JANUARY 18: (EDITORIAL USE ONLY - For Non-Editorial use please seek approval from Fashion House) A model walks the runway during the LGN Louis-Gabriel Nouchi Menswear Fall-Winter 2023-2024 show as part of Paris Fashion Week on January 18, 2023 in Paris, France. (Photo by Peter White/Getty Images)
Getty Images PARIS, FRANCE - JANUARY 18: (EDITORIAL USE ONLY - For Non-Editorial use please seek approval from Fashion House) A model walks the runway during the LGN Louis-Gabriel Nouchi Menswear Fall-Winter 2023-2024 show as part of Paris Fashion Week on January 18, 2023 in Paris, France. (Photo by Peter White/Getty Images)
PARIS, FRANCE - JANUARY 18: (EDITORIAL USE ONLY - For Non-Editorial use please seek approval from Fashion House) A model walks the runway during the LGN Louis-Gabriel Nouchi Menswear Fall-Winter 2023-2024 show as part of Paris Fashion Week on January 18, 2023 in Paris, France. (Photo by Peter White/Getty Images)
Getty Images PARIS, FRANCE - JANUARY 18: (EDITORIAL USE ONLY - For Non-Editorial use please seek approval from Fashion House) A model walks the runway during the LGN Louis-Gabriel Nouchi Menswear Fall-Winter 2023-2024 show as part of Paris Fashion Week on January 18, 2023 in Paris, France. (Photo by Peter White/Getty Images)

Gringalets ou avec des bourrelets. Si certains ressemblent à de vraies armoires à glace, d’autres sont nettement plus petits. On a des jeunes et des moins jeunes, comme le suggère la grosse barbe grise d’un des modèles au crâne dégarni. Il y a de « tout ». « Beaucoup, beaucoup, beaucoup de candidatures spontanées », nous a confié Louis-Gabriel Nouchi, quelques jours avant la tenue du show.

Une démarche « évidente »

Depuis un an, le styliste de 32 ans recrute ses mannequins dans la rue, mais aussi sur Instagram. Il y a ceux qui viennent directement vers lui, des clients de la marque pour la plupart. Et ceux qu’il va chercher. « Certains ne veulent pas. Je les comprends tout à fait. Moi, je ne l’aurais jamais fait. Ceux qui acceptent, eux, voient ça comme une expérience », continue le créateur.

PARIS, FRANCE - JANUARY 18: (EDITORIAL USE ONLY - For Non-Editorial use please seek approval from Fashion House) A model walks the runway during the LGN Louis-Gabriel Nouchi Menswear Fall-Winter 2023-2024 show at Garage Amelot as part of Paris Fashion Week on January 18, 2023 in Paris, France. (Photo by Richard Bord/Getty Images)
Getty Images PARIS, FRANCE - JANUARY 18: (EDITORIAL USE ONLY - For Non-Editorial use please seek approval from Fashion House) A model walks the runway during the LGN Louis-Gabriel Nouchi Menswear Fall-Winter 2023-2024 show at Garage Amelot as part of Paris Fashion Week on January 18, 2023 in Paris, France. (Photo by Richard Bord/Getty Images)
(EDITORIAL USE ONLY - For Non-Editorial use please seek approval from Fashion House) A model walks the runway during the LGN Louis-Gabriel Nouchi Menswear Fall-Winter 2023-2024 show as part of Paris Fashion Week on January 18, 2023 in Paris, France. (Photo Estrop by Getty Images)
Getty Images (EDITORIAL USE ONLY - For Non-Editorial use please seek approval from Fashion House) A model walks the runway during the LGN Louis-Gabriel Nouchi Menswear Fall-Winter 2023-2024 show as part of Paris Fashion Week on January 18, 2023 in Paris, France. (Photo Estrop by Getty Images)
(EDITORIAL USE ONLY - For Non-Editorial use please seek approval from Fashion House) A model walks the runway during the LGN Louis-Gabriel Nouchi Menswear Fall-Winter 2023-2024 show as part of Paris Fashion Week on January 18, 2023 in Paris, France. (Photo Estrop by Getty Images)
Getty Images (EDITORIAL USE ONLY - For Non-Editorial use please seek approval from Fashion House) A model walks the runway during the LGN Louis-Gabriel Nouchi Menswear Fall-Winter 2023-2024 show as part of Paris Fashion Week on January 18, 2023 in Paris, France. (Photo Estrop by Getty Images)

Après des premières années en médecine et en droit à Paris, Louis-Gabriel Nouchi s’est finalement destiné à des études de mode à la prestigieuse école de La Cambre, en Belgique, d’où il a été diplômé en 2014. Lauréat d’une dotation, la même année, au Festival d’Hyères, il pense chacune de ses collections en hommage à une œuvre, un livre ou un écrivain cher à ses yeux. Ses silhouettes transpirent la sensualité et découvrent audacieusement certaines zones érogènes du corps, le cou ou les hanches, par exemple.

Le recrutement de ces hommes « du quotidien » émane de plusieurs facteurs. D’abord, parce que les profils qui lui sont proposés dans les agences de mannequins ne lui conviennent pas. Secundo, « ça apporte une vraie ’realness’, poursuit Louis-Gabriel Nouchi. Chez LGN, on fait des vêtements confortables et faciles à porter. On peut raconter beaucoup de choses avec un même vêtement. Prenons un tee-shirt blanc, par exemple. Il n’aura pas la même symbolique selon celui qui le porte. »

« On est les seuls »

Louis-Gabriel Nouchi veut faire des vêtements pour tous les hommes. Pour ça, faire défiler tous les hommes, « c’était une évidence », concède-t-il. Ce n’est pas le cas dans toute l’industrie de la mode masculine, contrairement à son versant féminin, où les discussions autour d’une meilleure représentation sont engagées depuis plusieurs années – même si elles ne sont pas encore réglées.

PARIS, FRANCE - JANUARY 18: (EDITORIAL USE ONLY - For Non-Editorial use please seek approval from Fashion House) A model walks the runway during the LGN Louis-Gabriel Nouchi Menswear Fall-Winter 2023-2024 show at Garage Amelot as part of Paris Fashion Week on January 18, 2023 in Paris, France. (Photo by Richard Bord/Getty Images)
Getty Images PARIS, FRANCE - JANUARY 18: (EDITORIAL USE ONLY - For Non-Editorial use please seek approval from Fashion House) A model walks the runway during the LGN Louis-Gabriel Nouchi Menswear Fall-Winter 2023-2024 show at Garage Amelot as part of Paris Fashion Week on January 18, 2023 in Paris, France. (Photo by Richard Bord/Getty Images)
PARIS, FRANCE - JANUARY 18: (EDITORIAL USE ONLY - For Non-Editorial use please seek approval from Fashion House) A model walks the runway during the LGN Louis-Gabriel Nouchi Menswear Fall-Winter 2023-2024 show as part of Paris Fashion Week on January 18, 2023 in Paris, France. (Photo by Peter White/Getty Images)
Getty Images PARIS, FRANCE - JANUARY 18: (EDITORIAL USE ONLY - For Non-Editorial use please seek approval from Fashion House) A model walks the runway during the LGN Louis-Gabriel Nouchi Menswear Fall-Winter 2023-2024 show as part of Paris Fashion Week on January 18, 2023 in Paris, France. (Photo by Peter White/Getty Images)
(EDITORIAL USE ONLY - For Non-Editorial use please seek approval from Fashion House) A model walks the runway during the LGN Louis-Gabriel Nouchi Menswear Fall-Winter 2023-2024 show as part of Paris Fashion Week on January 18, 2023 in Paris, France. (Photo Estrop by Getty Images)
Getty Images (EDITORIAL USE ONLY - For Non-Editorial use please seek approval from Fashion House) A model walks the runway during the LGN Louis-Gabriel Nouchi Menswear Fall-Winter 2023-2024 show as part of Paris Fashion Week on January 18, 2023 in Paris, France. (Photo Estrop by Getty Images)

« On est les seuls à Paris », souligne le styliste parisien. Comme le relève cet article de L’Obs, citant une étude de Vogue Business, seules 7 des 77 marques ayant présenté une collection lors de la saison automne-hiver 2022 ont, par exemple, fait défiler un mannequin dit « plus size ». La faute à la société qui, selon Louis-Gabriel Nouchi, dicte encore aux hommes comment se comporter, et donc comment s’habiller. « Les carcans sont encore hyperrigides et c’est ce qu’on essaye de faire sauter », espère-t-il.

Et ça paye. Dans sa boutique du XIe arrondissement de Paris, les clients affluent. « Des grands, des petits, des jeunes ou des vieux », martèle-t-il. Beaucoup lui disent qu’ils préfèrent venir essayer les vêtements sur place, chose qu’ils n’auraient pas forcément osé faire ailleurs. De quoi mettre du baume au cœur au couturier : « Je me dis que je ne fais pas mon travail pour rien. »

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi