Les fake news de l’Histoire de France

Pixabay

Non, elle s’inscrit dans une longue chaîne de révolutions « atlantiques », un concept développé par les historiens Robert Palmer et Jacques Godechot en 1955. Selon eux, un vaste mouvement transnational a eu lieu dans la seconde moitié du XVIIIe siècle des deux côtés de l’Atlantique qui a conduit à de nombreuses révolutions : aux États-Unis en 1776, aux Provinces Unies (Pays-Bas) et au Pérou en 1780, en Suisse en 1782, ou encore en Pologne en 1794.

Tous ces soulèvements, initiés par la bourgeoisie qui cherche à affirmer son pouvoir, ont un point commun : l'aspiration à la conquête de la liberté. Reprenant à leur compte les idées des Lumières, les citoyens revendiquent la liberté individuelle, la liberté d'expression, la liberté de la propriété et les libertés politiques. Des droits nouveaux qu’ils vont conquérir de haute lutte et qui seront exprimés pour la première fois dans la Déclaration des droits de l’État de Virginie en 1776.

En octobre 732, Charles Martel, le chef des Francs, qui rêve d’étendre son territoire au-delà de la Loire, est appelé à la rescousse par le duc d’Aquitaine, attaqué par les troupes d’Abd er-Rahman, l’émir de Cordoue. Si les musulmans ont envahi l’Espagne en 711, avant de prendre Narbonne en 719 et Carcassonne en 725, cette expédition en terre aquitaine n’a pas pour but de conquérir de nouveaux territoires. Ils sont venus pour piller les grands sanctuaires du sud de la Gaule.

À Moussais, au nord de Poitiers, l’émir est tué et les Sarrasins prennent la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Egypte antique : plongez dans l’intimité de la vie des pharaons !
Qui fut le plus puissant souverain de l’Histoire ?
Samouraïs : ces guerriers qui n'aimaient pas les femmes
Aux origines de la légende de la dame blanche
Göbekli Tepe : les 5 mystères du plus ancien temple de l'humanité