Publicité

F1: premier test de pré-saison et Verstappen écrase déjà tout le monde

Les fans de Formule 1 attendaient impatiemment cette journée. Les essais hivernaux à Bahreïn ont débuté ce mercredi avec la session matinale entre 8h et 12h. Des séances avant tout faites pour tester et ajuster les monoplaces mais des enseignements sont tout de même à tirer de chaque test.

Max Verstappen déjà en tête

Le triple champion du monde en titre Max Verstappen débute les essais hivernaux de la meilleure manière en bouclant la séance matinale avec le meilleur temps (1.32.548), comptant près de sept dixièmes d'avance sur Charles Leclerc, deuxième (+0.699). Le Néerlandais semble déjà sur sa lancée de la saison passée et a profité de cette première session pour boucler 66 tours (Fernando Alonso a bouclé 77 tours, le plus haut total de la matinée).

Première matinée compliquée pour Alpine

Esteban Ocon a conclu cette première session des hivernaux à la neuvième place. A noter que le Français était équipé des pneus les plus durs proposés. Ce qui est plus préoccupant, c'est le manque de stabilité de la monoplace dans certains virages. Une conduite qui semble difficile et qui fait penser aux essais hivernaux 2023. Si cette impression se confirme, il ne faudra peut-être pas s'attendre à des miracles chez Alpine en début de saison.

Williams a connu les plus gros soucis de la matinée

Les essais hivernaux sont fait pour corriger les différents problèmes présents sur les voitures, certaines pannes peuvent également survenir. Alexander Albon en a fait les frais avec sa Williams, tombant en panne à 20 minutes du terme de la session matinale avec un moteur qui s'est coupé en pleine ligne droite.

George Russell a également connu un souci sur sa Mercedes en début de séance. La W15 a visiblement connu un problème hydraulique entraînant l'immobilisation de la monoplace pendant plus d'une heure. Kevin Magnussen a également eu un problème avec sa Haas SF-24, pas de problème hydraulique pour le Danois mais un système d'alimentation en carburant visiblement qui a limité son temps de roulage le temps que son équipe puisse le réparer.

Article original publié sur RMC Sport