Publicité

Euro de hand: pourquoi France-Danemark est l’affiche de rêve pour la finale

Voir la France ou le Danemark en finale d’une compétition internationale de handball est devenue chose courante ces dernières années. Voir les deux équipes se battre pour une médaille d’or l’est encore plus. Qualifiée après prolongation à la suite d’un scénario fou face à la Suède - grâce notamment à un jet franc légendaire d’Elohim Prandi - l’équipe de France s’est donnée le droit d’aller chercher un quatrième titre européen face à son meilleur ennemi.

• Une affiche entre les champions du monde et les champions olympiques

Euro, Mondial ou Jeux olympiques. Entre 2011 et 2023, Français et Danois se sont affrontés à cinq reprises en finale d'un grand championnat, passant de la période de domination des Experts bleus aux années dorées danoises sous Mikkel Hansen. D’ailleurs, cette finale de l’Euro 2024 oppose les champions du monde danois aux champions olympiques français. Des titres glanés… face à son meilleur ennemi. À Tokyo, les coéquipiers de Nikola Karabatic avaient pris leur revanche de Rio, où le Danemark s’était paré d’or, en domptant la sélection scandinave à l’issue d’une finale irrespirable (25-23). Mais l’an dernier, les Danois s’étaient vengés pour s’offrir une troisième couronne mondiale de suite (29-34).

• Deux équipes au palmarès exceptionnel

L’armoire à trophées est bien remplie pour les deux sélections. D’un côté, la France compte six titres de champions du monde (1995, 2001, 2009, 2011, 2015, 2017), trois sacres olympiques (2008, 2012, 2020) et trois titres européens (2006, 2010, 2014). De l’autre, le Danemark n’est pas en reste, avec trois sacres mondiaux (2019, 2021, 2023), un titre aux JO (2016) et deux titres de champions d’Europe (2008, 2012).

• Une supériorité à confirmer

Depuis leur premier affrontement en juin 1948, la France et le Danemark se sont affrontés à 63 reprises. Le bilan est favorable d’une courte tête aux Tricolores, qui comptent 30 victoires pour 29 défaites (et quatre nuls). Le taux de réussite des Français en finale? Trois victoires (Mondial 2011, Euro 2014, JO 2020) et deux défaites (JO 2016, Mondial 2023). Ce revers à Stockholm est d’ailleurs le dernier affrontement entre les deux mastodontes du handball.

• Un duel de légendes

Nikola Karabatic d’un côté, Mikkel Hansen de l’autre. Anciens coéquipiers au PSG (2015-2022), les deux joueurs sont des monuments de leur sélection respective. Pour sa dernière saison, le Français de 39 ans - couronné à trois reprises du titre de meilleur joueur du monde - a mis tout le monde d’accord sur le niveau de ses performances. Sur le terrain les chiffres ne mentent pas. 16 buts, 20 passes décisives, Karabatic est le titulaire indiscutable sur le poste. Il fait même partie de la sélection désignée par l’EHF pour être élu meilleur arrière gauche du tournoi. Face à lui, le vétéran danois (36 ans) incarne le visage du handball au Danemark. Auréolé de trois titres de meilleur joueur du monde, il a tout gagné avec sa sélection, dont l’Euro, où sa seule médaille d’or a été glanée en 2012 en Serbie. La compétition organisée en Allemagne pourrait d’ailleurs être la dernière pour l’arrière gauche au niveau continental. Avant de définitivement baisser le rideau lors des Mondiaux au Danemark l’an prochain?

Article original publié sur RMC Sport