Publicité

Equipe de France: à quoi ressemblait le onze des Bleus la dernière fois que Griezmann n'a pas joué

Homme à tout faire de Didier Deschamps depuis tant d’années, Antoine Griezmann répond toujours présent quand l’équipe de France a besoin de lui. A tel point que l’attaquant de 32 ans a accepté de reculer au milieu de terrain et continue de s’y montrer capital dans la tactique des Bleus. Mais après presque sept ans où il a joué 84 matchs consécutifs, un record national, "Grizi" va rater une rencontre de sa sélection, et même deux, avec son forfait pour les amicaux contre l’Allemagne et le Chili les 23 et 26 mars.

La fin d’une série commencée en août 2017 lors d’un carton contre les Pays-Bas (4-0) pendant les éliminatoires du Mondial 2018. Pour sa dernière absence (il était quand même sur la feuille de match) avant ce duel contre les Oranje, Antoine Griezmann avait assisté depuis le banc de touche à la victoire de la France contre l’Angleterre (3-2) en amical au Stade de France, le 13 juin 2017.

>> Toutes les infos sur l’équipe de France

L’attaque des Bleus n’a pas trop changé

Lors d’un match plein d’émotion, quelques semaines après les attentats de Manchester, Antoine Griezmann avait été laissé au repos pour cette affiche de prestige contre les Three Lions. La conséquence d’une légère blessure au pied droit contractée lors du match précédent contre la Suède. En son absence, et alors qu’il évoluait à ce moment-là en soutien d’Olivier Giroud en attaque, Didier Deschamps avait offert sa deuxième titularisation chez les Bleus à Kylian Mbappé dans un schéma en 4-2-2-2.

L’actuel capitaine est l’un des trois seuls joueurs alignés lors de ce France-Angleterre encore en sélection aujourd’hui avec ceux qui sont encore ses partenaires offensifs en 2024. Derrière le duo Giroud-Mbappé, le technicien s’était appuyé sur deux ailiers très excentré: Ousmane Dembélé, l’autre survivant et même auteur du but vainqueur, et Thomas Lemar. Désormais coéquipier d’Antoine Griezmann à l’Atlético de Madrid, le milieu offensif n’a plus joué en sélection depuis septembre 2021.

Tout a changé en défense

Blaise Matuidi lui aussi laissé sur le banc lors de ce France au repos lors de ce France-Angleterre, N’Golo Kanté et Paul Pogba se chargeaient d’assurer la domination tricolore dans l’entrejeu. Mais depuis 2017, le premier a perdu sa place en sélection et évolue maintenant en Arabie saoudite alors que le second est suspendu pour dopage pour les quatre prochaines années (en attendant la fin de sa procédure d’appel).

Ce n’est pas mieux dans le secteur défensif où l’équipe de France actuelle ne compte plus aucun défenseur de cette rencontre face à la bande emmenée par Raheem Sterling et Harry Kane. Buteur ce soir-là au Stade de France, Samuel Umtiti s’est retrouvé en délicatesse avec son physique après le Mondial 2018 remporté par la France.

Également aligné en charnière en juin 2017, Raphaël Varane avait connu une soirée difficile. Celui qui a pris sa retraite internationale après la Coupe du monde du 2022 avait été expulsé pour une faute dans sa surface. Pour ce qui est des latéraux de ce dernier match sans Griezmann, Benjamin Mendy cherche à présent à reprendre le fil de sa carrière après ses ennuis judiciaires en Angleterre alors que Djibril Sidibé poursuit sa carrière à l’AEK Athènes depuis 2022.

Enfin, Hugo Lloris complétait ce onze de départ et a ensuite connu une belle aventure avec l’équipe de France dont il est le joueur le plus capé (145 sélections) avant de prendre sa retraite fin 2022. Un record dont Antoine Griezmann, et ses 127 apparitions avec les Bleus, n’est plus très loin. Pas de chance pour le vice-capitaine tricolore, il va rater deux belles opportunités d’améliorer son total face à l’Allemagne et contre le Chili.

Article original publié sur RMC Sport