Elections américaines: les femmes font des percées dans plusieurs Etats

S.B.-E.
·1 min de lecture
Deb Haaland est l'une des premières femmes amérindiennes à siéger au Congrès américain. - Jemal Countess - AFP
Deb Haaland est l'une des premières femmes amérindiennes à siéger au Congrès américain. - Jemal Countess - AFP

Des candidates aux élections américaines organisées mardi ont réalisé de nouvelles percées dans de nombreux Etats, comme au Nouveau-Mexique (sud-ouest) qui a choisi un trio de femmes issues de minorités pour siéger à la Chambre des représentants.

Les trois élues sont Deb Haaland, une démocrate qui est devenue en 2018 l'une des deux premières femmes amérindiennes à siéger au Congrès, la Républicaine Yvette Herrell, elle aussi amérindienne, et la Démocrate Teresa Leger Fernandez, qui a des origines latino-américaines.

Première femme noire élue dans le Missouri

De son côté, le Wyoming (nord-ouest) a élu pour la première fois de son histoire une femme, la Républicaine Cynthia Lummis, comme sénatrice.

Dans le Missouri, Cori Bush est devenue la première femme noire à représenter cet Etat au Congrès.

Quant aux Etats du Delaware et du Vermont, ils ont élu mardi deux femmes élus transgenres, Sarah McBride (Sénat) et Taylor Small (Chambre des représentants).

Article original publié sur BFMTV.com