Dortmund : Sebastien Haller revient après son cancer avec des crampons spéciaux

Sébastien Haller participe à une séance d’entraînement à Abidjan, le 1er juin 2022, avant le match de football de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 contre la Zambie.
ISSOUF SANOGO / AFP Sébastien Haller participe à une séance d’entraînement à Abidjan, le 1er juin 2022, avant le match de football de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 contre la Zambie.

FOOTBALL - Ce dimanche 22 janvier, Sebastien Haller a un message fort à faire passer. Pour son retour sur le terrain de foot face à Augsbourg, l’attaquant franco-ivorien du Borussia Dortmund, qui vient de se battre contre un cancer des testicules, va porter des crampons sur lesquels est incrit « f*uck cancer » (cancer, va te faire voir).

L’un de ses sponsors, Puma, a partagé la photo de ses crampons rose-orange sur les réseaux sociaux. Dans une vidéo publiée sur son compte Instagram quelques heures avant la rencontre, le joueur de 28 ans raconte son chemin vers la guérison : « Je suis resté actif (...), je me suis adapté. Ce n’est pas facile mais à la fin, tu sais pourquoi tu te bats. »

Vous ne pouvez pas visionner ce contenu car :

  • Vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers en vous abonnant. Vous ne pourrez donc pas lire nos vidéos qui ont besoin de cookies tiers pour fonctionner.

  • Vous utilisez un bloqueur de publicité. Nous vous conseillons de le désactiver afin d’accéder à nos vidéos.

Si vous n'êtes dans aucun de ces deux cas, contactez-nous à aide@huffingtonpost.fr.

Vous ne pouvez pas visionner ce contenu car :

  • Vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers en vous abonnant. Vous ne pourrez donc pas lire nos vidéos qui ont besoin de cookies tiers pour fonctionner.

  • Vous utilisez un bloqueur de publicité. Nous vous conseillons de le désactiver afin d’accéder à nos vidéos.

Si vous n'êtes dans aucun de ces deux cas, contactez-nous à aide@huffingtonpost.fr.

Recruté à l’été 2022 pour pallier le départ du Norvégien Erling Haaland, transféré à Manchester City, Haller n’a pu participer qu’à quelques séances lors de la préparation estivale avant qu’un cancer des testicules ne lui soit diagnostiqué quelques jours seulement après sa signature.

Opéré dans la foulée, Haller a ensuite subi quatre cycles de chimiothérapie, et a dû se faire à nouveau opérer à la mi-novembre. Début janvier, il a passé les tests médicaux en amont de sa reprise avec le club et a pu participer au camp d’entraînement du BVB à Marbella en Espagne, se montrant alors optimiste pour un retour sur les terrains.

« On est fier de lui »

En conférence de presse avant de recevoir Augsbourg lors de la seizième journée de Bundesliga, c’est avec un large sourire que l’entraîneur de Dortmund Edin Terzic a annoncé vendredi que la liste des joueurs disponibles s’était considérablement rallongée. Et qu’elle compte désormais Sébastien Haller.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Pour lui, la pause hivernale a été plus courte que pour les autres, il a travaillé jusqu’au 22 décembre ici. Et entre les jours de fête, il a aussi travaillé durement, vous avez pu vous en apercevoir », a souligné Terzic.

« Ç’a été une période d’arrêt très longue, si on regarde juste la maladie. Mais si on regarde aussi plus loin, le dernier match officiel qu’il a joué, c’était avec l’Ajax Amsterdam fin mai, a ajouté Terzic. On se réjouit tout simplement qu’il appartienne à nouveau pleinement au groupe, on est fier de lui, de la façon dont il s’est battu durant cette période. »

Des débuts très attendus

Ses premières minutes sous le maillot du Borussia, Haller les a disputées contre le Fortuna Düsseldorf, club de deuxième division allemande, une petite vingtaine de minutes début janvier, avant d’inscrire ses premiers buts trois jours plus tard contre Bâle : un triplé en huit minutes. Ces deux matchs amicaux ont totalement rassuré sur son état de forme.

Les débuts de Haller sont très attendus par les supporters du Borussia, dont le grand rival, le Bayern Munich, a déjà dix points d’avance au classement (en ayant joué un match supplémentaire). Cette saison, le club de la Ruhr manque de solutions en attaque.

Le Français Anthony Modeste, transféré à la mi-août pour occuper le poste d’avant-centre en l’absence de l’international ivoirien, n’a que partiellement rempli son rôle, inscrivant seulement deux buts en vingt matches, dont un à domicile pour arracher le nul contre le Bayern (2-2) début octobre.

À voir également sur Le Huffpost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi