David Hasselhoff, "héros" de la campagne de vaccination en Allemagne

·2 min de lecture

L'acteur américain David Hasselhoff, très populaire en Allemagne, prête son visage, et son humour, à la campagne officielle de vaccination outre-Rhin.

Il retrousse ses manches pour sauver une nouvelle fois l'Allemagne. L'acteur américain David Hasselhoff, héros des séries Alerte à Malibu et K2000, est le nouveau visage de la campagne officielle de vaccination outre-Rhin.

Dans une vidéo relayée par le ministère de la Santé sur les réseaux sociaux, David Hasselhoff incite, non sans auto-dérision, les Allemands à se faire vacciner. "Ärmel hoch" ("on relève les manches", slogan de la campagne de vaccination en Allemagne), lance-t-il dans la langue d'Angela Merkel, poursuivant en anglais:

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

L'acteur de 68 ans fait allusion aux séries qui l'ont rendu célèbre dans les années 1980, mais aussi à sa chanson Looking for Freedom, interprétée à Berlin, fin 1989, quelques mois après la chute du mur.

Icône en Allemagne 

David Hasselhoff, né à Baltimore, mais aux lointaines origines allemandes (ses ancêtres seraient originaires de Brême), bénéficie d'un statut d'icône outre-Rhin. Même si, pour l'Américain, c'est en Autriche que tout a commencé, comme le rappelait le Hollywood Reporter en 2017. C'est en effet là que son album Night Rocker, en 1985, a connu un immense succès, devenant disque de platine. La ferveur a ensuite gagné l'Allemagne voisine qui s'est aussi entichée de la série K2000 diffusée entre 1982 et 1986.

https://www.youtube.com/embed/cJ2Sgd9sc0M?rel=0

En 1989, David Hasselhoff a sorti la kitchissime chanson Looking For Freedom - tirée comme le rappelait Time en 2019, d'un tube germanique de 1978, Auf der Strasse nach Süden - et devenue un hymne de l'Allemagne réunifiée. Et si la légende l'associe à la chute du mur, l'anecdote est bel et bien fausse: l'acteur s'est produit devant la porte de Brandebourg à Berlin à l'occasion de la Saint-Sylvestre 1989, mais il n'était pas là lors de la chute du mur, le 9 novembre.

Depuis, l'acteur, définitivement associé à l'événement, s'est fait le "sauveur" des vestiges du mur. Il a ainsi apporté son soutien en 2013 aux défenseurs de l’un des derniers morceaux du mur de Berlin menacé de destruction, et est venir se produire à Berlin en 2019, pour célébrer les 30 ans de la chute du mur.

En mars dernier, David Hasselhoff avait annoncé son retour sur le petit écran en Allemagne, dans une série intitulée Ze Network, mêlant humour et espionnage.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :