David Hallyday demande l’abolition de la corrida

© DR

Dès son implantation en France au XIXe siècle, elle a fait l’objet d’une farouche opposition. « Torturer un taureau pour le plaisir, pour l’amusement, c’est beaucoup plus que torturer un animal, c’est torturer une conscience », dénonçait déjà Victor Hugo. Aujourd'hui, 77%* des Français souhaitent l’abolition de la corrida. Une écrasante majorité donc, qui ne supporte plus de voir la barbarie érigée aux rangs d’« art » et de « tradition ». « En France, des taureaux souffrent. Ceux utilisés pour les corridas ne sont pas protégés contre la maltraitance, ni la torture.

Bien au contraire, on fait de leur souffrance un spectacle », rappelle ainsi David Hallyday aux côtés de Karine Ferri, Matthieu Ricard et Greg Guillotin dans la vidéo réalisée avec Peta France, et présentée en exclusivité par Paris Match. En effet, alors que la loi Grammont (2 juillet 1850 punit les sévices et les actes de cruauté envers les animaux domestiques et/ou détenus en captivité, un amendement voté en 1951 permet de ne pas appliquer ces dispositions lorsqu’« une tradition locale ininterrompue » peut être invoquée (corrida, combats de coqs).

Une proposition de loi déposée

Très engagé pour la cause animale, le chanteur David Hallyday s’était déjà associé à l’Ong PETA, notamment contre les cirques animaliers, dès 2020. A travers cette nouvelle vidéo entrecoupée d’images chocs, il appelle cette fois les Français à contacter leur député pour lui demander de voter la proposition de loi déposée par le déput...


Lire la suite sur ParisMatch