DALL-E, l’algorithme qui génère de la poésie à l’état vierge

Dessin de Joe Magee, Royaume-Uni pour Courrier international

Tout le monde adore DALL-E, cette nouvelle intelligence artificielle qui transforme pratiquement n’importe quel texte en image, mais il faut encore s’inscrire sur une liste d’attente et patienter un bon moment pour pouvoir l’utiliser. Cependant, une version réduite vient de sortir pour nous, le petit peuple : DALL-E Mini [récemment rebaptisée Craiyon].

Elle est accessible à tous. On tape par exemple : “Peter Handke at the Met Gala*”, et on se retrouve effectivement avec une image un peu floue mais très réaliste du grand poète [et écrivain autrichien, Prix Nobel de littérature en 2019] sur le tapis rouge du gala du Met. Ou alors : “Sumo wrestlers in the style of Giorgio De Chirico*”, et on se retrouve effectivement avec des lutteurs de sumo dans le style du peintre Giorgio De Chirico. C’est génial.

Digne de Magritte ou des contes et légendes

À première vue, cet outil est un peu la version machine d’un dessinateur très doué. “De la pluie, mais les gouttes de pluie sont de petits bonshommes gris avec chapeau et manteau” – René Magritte n’avait pas besoin d’intelligence artificielle pour cela [voir son tableau Golconde, 1953], mais quand on n’est pas René Magritte, on peut désormais produire soi-même cette vision sans effort.

Les résultats sont devenus particulièrement impressionnants quand le chercheur en cognition Joscha Bach a eu l’idée géniale d’entrer les descriptions du Livre des êtres imaginaires de Jorge Luis Borges dans DALL-E (le vrai DALL-E, pas la version mini) et de présenter les résultats sur Twitter.

Qu’est-ce qu’on a eu comme créatures fabuleuses ! L’Á Bao A Qou, par exemple, qui habite dans l’escalier de la tour de la Victoire [de Chitor, au Rajasthan] et ne prend vie que quand un visiteur le gravit ; ou l’Amphisbène, le serpent à deux têtes ; l’homme-kangourou né de l’imagination de Franz Kafka ; ou le Baldanders, un monstre imaginé par Grimmelshausen [un auteur allemand du XVIIe siècle] qui est capable de se transformer en tout un tas de choses.

Vers un perfectionnement du modèle ?

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles