Coupe du Monde 2022: Darmanin va se rendre au Qatar pour assister à la cérémonie d'ouverture

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin à la sortie du palais de l'Elysée le 26 octobre 2022 à Paris  - Ludovic MARIN © 2019 AFP
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin à la sortie du palais de l'Elysée le 26 octobre 2022 à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP

L'incertitude demeurait jusqu'alors sur la présence d'un représentant français à la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde. Ce sera finalement le cas puisque le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, assistera à l'événement dimanche au Qatar, a appris ce samedi BFMTV du ministère de l'Intérieur, confirmant une information du Parisien.

"À la demande du président de la République, Gérald Darmanin représentera le gouvernement français à la cérémonie d'ouverture", a déclaré son entourage.

"Le ministre assistera ainsi à l'ouverture du dernier événement sportif de grande ampleur avant la Coupe du monde de rugby et les Jeux olympiques et paralympiques que la France organisera respectivement en 2023 et 2024", a-t-on ajouté de même source.

Gérald Darmanin rendra à cette occasion visite aux policiers et aux gendarmes français déployés sur place afin de contribuer à assurer la sécurité de ce grand rendez-vous du sport mondial.

Macron au Qatar en cas de demi-finale

Emmanuel Macron a déjà indiqué qu'il se rendrait au Qatar pour soutenir l'équipe de France uniquement en cas de qualification en demi-finale.

En raison d'un agenda chargé pour le chef de l'État, et d'une préparation raccourcie par le calendrier de la Coupe du monde, Emmanuel Macron a en revanche choisi de ne pas rendre visite aux Bleus à Clairefontaine avant leur départ pour le Qatar, comme il avait pu le faire avant l'Euro 2021.

La ministre des Sports Amélia Oudéa-Castera a de son côté indiqué qu'elle irait probablement soutenir les Bleus au Qatar s'ils se qualifient en quarts de finale. "Je me laisse encore un peu de flexibilité", a-t-elle cependant précisé.

Le Danemark, qui s'est affiché parmi les plus hostiles à l'organisation du mondial qatari, a fait savoir qu'aucun membre de son gouvernement ne serait présent pour la cérémonie d'ouverture, ni d'ambassadeur.

Le président français Emmanuel Macron s'est lui exprimé jeudi contre un boycott du Mondial, estimant qu'il ne fallait "pas politiser le sport".

Article original publié sur BFMTV.com