Publicité

Coupe Davis: Van Assche va étrenner sa première sélection en équipe de France

À une douzaine de jours de la rencontre de Coupe Davis à Taïwan (3 et 4 février), Paul-Henri Mathieu est déjà obligé de prendre des décisions d’importance. Selon nos informations, le nouveau capitaine de l’équipe de France a demandé à Luca Van Assche de rester à Melbourne pour ensuite effectuer le voyage en Asie.

>> L'Open d'Australie EN DIRECT

Même si la FFT ne veut pas encore communiquer, il semblerait que le Parisien remplace Arthur Fils, 34e mondial. Avant même le tirage au sort des Qualifiers, l’Essonnien s’était engagé sur une tournée en Amérique du Sud sur terre battue au lendemain de cet Open d’Australie. S’il honore sa sélection à Taïwan, il compromet la préparation de son premier tournoi à Buenos Aires, du 12 au 18 février. Le protégé de Sébastien Grosjean et Sergi Bruguera compte beaucoup sur cette série de tournois pour préparer Roland-Garros. On rappelle qu’il adore la surface, pour avoir décroché son premier titre à Lyon, en mai dernier.

Vers un "gentleman agreement" entre Mathieu et l'entourage de Fils

Pour schématiser, on se dirige vers un "gentleman agreement" ou un petit passe-droit entre Paul-Henri Mathieu et l’entourage d’Arthur Fils. Mais pour ne pas se retrouver dénudé à Taïwan en cas de blessure d’Adrian Mannarino ou d’Ugo Humbert, le capitaine tricolore s’est "protégé" en appelant Luca Van Assche, qui fêtera sa première sélection.

Cazaux: "Là, je rentre à Montpellier"

Le parcours d’Arthur Cazaux à l’Open d’Australie n’a pas laissé indifférent le staff de l’équipe de France. Mais le Tricolore, éliminé ce lundi en huitièmes de finale par Hubert Hurkacz, demeure sur une liste d’attente. "Là, je rentre à Montpellier pour disputer 'mon' tournoi (NDLR: l’Open Sud de France, pour lequel il a obtenu une wild-card), nous a-t-il dit. Peut-être que je fais partie des bien placés s’il y a un désistement (sourires). Pour l’instant, je reste concentré sur mon programme. On verra bien si j’ai une chance d’être en coupe Davis. Si ce n’est pas là, ce sera plus tard."

Article original publié sur RMC Sport