Publicité

Coupe d'Asie: "Inacceptable", la fédération saoudienne furieuse contre Mancini, qui est parti avant la séance de tirs au but contre la Corée du Sud

Yasser Al-Misehal, le président de la Fédération saoudienne, a jugé "complètement inacceptable" le départ du sélectionneur Roberto Mancini avant même la fin de la séance de tirs au but lors de l'élimination de son équipe, mardi, en huitièmes de finale de la Coupe d'Asie.

"Le départ de l'entraîneur est complètement inacceptable et nous allons discuter avec lui pour comprendre pourquoi il a fait ça", a déclaré Yasser Al-Misehal, président de la Fédération saoudienne, au micro de SSC, le diffuseur de la compétition en Arabie Saoudite.

"Nous déciderons de l’action menée"

"Je croyais que c'était fini", a justifié le technicien de 59 ans après le match, alors que son équipe s'est inclinée contre la Corée du Sud (1-1 a.p, 4 t.a.b à 2). Mancini, champion d'Europe avec l'Italie en 2021, a pris ses fonctions au mois d'août dernier et est sous contrat jusqu'en 2027.

Selon la presse, il a accepté une offre de salaire annuel de 25 millions de dollars (23 millions d'euros) pour diriger la sélection saoudienne, qui a terminé à la dernière place de son groupe lors de la Coupe du monde 2022 après avoir battu l'Argentine, championne du monde. "Il a le droit d'expliquer son point de vue, et nous déciderons de l'action à mener", explique Yasser Al-Misehal, ajoutant: "techniquement, nous sommes satisfaits de la prestation réalisée lors de la Coupe d'Asie".

Article original publié sur RMC Sport