Publicité

Dépité, le sélectionneur saoudien Roberto Mancini rentre au vestiaire avant la fin de la séance de tirs au but

Il n'y croyait plus. Le sélectionneur de l'Arabie saoudite Roberto Mancini n'a pas supporté l'idée d'assister à la défaite aux tirs au but de son équipe face à la Corée du Sud en huitièmes de finale de Coupe d'Asie.

Retour au vestiaire

Alors que le quatrième tireur coréen s'avançait pour tenter d'inscrire le penalty qualificatif après deux ratés saoudiens, le technicien italien a tout simplement décidé de rentrer au vestiaire, visiblement persuadé que l'affaire était pliée. La suite ne lui a pas donné tort puisque la Corée du Sud a effectivement inscrit ce dernier tir au but, s'ouvrant les portes du quart de finale.

Une attitude largement critiquée par les supporteurs saoudiens sur les réseaux sociaux. "Vu de l'extérieur, Mancini a saisi toutes les occasions qu'il a pu saisir pour afficher son manque de respect et d'intérêt pour la sélection saoudienne. Un recrutement horrible pour la fédération", estimait ainsi un internaute sur X après le match.

Rejoints au score à la toute dernière minute des arrêts de jeu (90'+9) sur un but de Cho Gue-Sung, les Saoudiens se sont donc inclinés lors de la séance de tirs au but dans cette finale avant l'heure entre les deux favoris de la compétition et pourront nourrir d'amers regrets. Quant à Roberto Mancini, il a peut-être vécu son dernier match sur le banc saoudien.

Article original publié sur RMC Sport