Convoi de la liberté : qui est "Rémi Monde", l'une des têtes d'affiche du mouvement ?

·4 min de lecture
Image issue d'un Facebook live de "Rémi Monde", le 5 février 2022. (Capture "Rémi Monde")

Le convoi de la liberté prévoit d'arriver le 11 février à Paris et le 14 février à Bruxelles pour protester contre le pass vaccinal.

Les gilets jaunes avaient Éric Drouet, Maxime Nicolle ou encore Priscilla Ludosky, le convoi de la liberté a "Rémi Monde". Sous ce pseudo, ce père de famille toujours muni d'une casquette est l'une des têtes d'affiche en France du convoi de la liberté, qui tente de s'inspirer du mouvement qui paralyse depuis plusieurs jours Ottawa, la capitale du Canada.

Sur Facebook, il est l'un des plus influents du mouvement en France, suivi par plus de 14 000 personnes, et également présent sur Telegram. Ses messages appelant "le peuple de France" à se mobiliser pour "retrouver ses libertés" largement relayés, et ses apparitions médiatiques font de lui l'une des leaders du convoi de la liberté sur les réseaux sociaux, même s'il précise lui même ne pas en être "organisateur, mais soutien", à l'occasion d'une intervention sur RMC.

Il appelle à l'"insurrection"

"Rémi Monde" apparait dans des interviews dans les médias, mais également lors de "Facebook lives" avec des têtes d'affiche d'autres mobilisations, comme Jérôme Rodrigues, figure des gilets jaunes, ou encore Oliv Oliv, opposant - entre autres - au pass sanitaire et chroniqueur apparu à plusieurs reprises dans Touche Pas à Mon Poste.

À LIRE AUSSI >> Convoi de la liberté : comment se préparent les manifestants en France ?

Sous le pseudo de "Rémi Monde", il est donc en passe d'émerger comme l'un des porte-paroles du convoi de la liberté en France. L'homme n'en est pas à sa première mobilisation. À en juger par les photos qu'il affiche sur son profil Facebook, "Rémi Monde" participe au mouvement Nuit Debout, mouvement lancé en 2016 contre la loi Travail et cherchant à établir une convergence des luttes, manifeste aux côtés des gilets jaunes, et ces derniers mois, contre la vaccination obligatoire et le pass sanitaire. Le 5 janvier dernier, il appelle notamment à l'"insurrection", après les propos d'Emmanuel Macron sur les non-vaccinés.

Des publications complotistes

Sur sa page Facebook, cet adepte des vidéos faites en direct s'affiche lors des participations aux manifestations anti pass sanitaire depuis au moins 6 mois, notamment à Valence (Drôme), ou encore à Marseille et Lyon.

Parmi ses partages, des posts à la gloire de Didier Raoult, des prises de parole de la généticienne controversée Alexandra Henrion-Caude, devenue une égérie des anti-vaccins pour ses propos jugés complotistes par une majorité de scientifiques, ou encore des extraits du documentaire complotiste Hold-up, dont il relaie les appels à financements.

À LIRE AUSSI >> Hold-Up : "doublement dangereux", "contre-productif", pourquoi ce "documentaire" sur le Covid-19 suscite la colère des médecins ?

À plusieurs reprises, "Rémi Monde" évoque aussi dans ses vidéos "le retour aux heures sombres" en lien avec l'instauration du pass sanitaire, dénonce (à tort) l'absence d'autorisation de mise sur le marché pour les vaccins anti Covid, qu'il juge inefficaces, ou encore affirme (encore à tort) qu'Omicron est aussi grave qu'un rhume.

Abonné à une chanteuse devenue mascotte des antivaccins

Les pages Facebook auxquelles Rémi Monde s'est abonné permettent d'en savoir un peu plus sur lui. On y retrouve ainsi, pêle-mêle, un groupe de routiers, la chanteuse Ingrid Courrèges, passée par The Voice et devenue une mascotte des antivaccins depuis ses prises de positions récentes, ou encore de multiples pages de Gilets jaunes, celle d'un groupe antifa, ou encore des pages de médias nationaux et locaux.

Il suit également des pages de médias se revendiquant indépendants, dont "Le Média pour tous" crée par Vincent Lapierre en 2018, ce "reporter indépendant" passé par Égalité et Réconciliation et qui revendique pour son média une ligne "souverainiste" et d’alternative aux "grands médias". Après un message de soutien de Florian Philippot, il avait toutefois tenu à préciser que le mouvement était apolitique.

Des revendications hétéroclites

Si l'appel à la mobilisation est centré sur le pass vaccinal, d'autres revendications viennent se greffer à la mobilisation. Prix des carburants, suspension de toutes les directives européennes la dissolution de l’Assemblée nationale ou encore la mise en place du RIC figurent parmi ses objectifs. Il affirme vouloir les négocier en échange de la levée du blocage de Paris.

Ses appels au blocage, à la paralysie du pays ou à l'"insurrection" pour protester contre les mesures sanitaires sont jusqu'à présent restés lettre morte. Le "convoi de la liberté" au Canada lui a permis une visibilité importante sur les réseaux sociaux, qu'il tentera de concrétiser, sur les routes, entre le 11 et le 14 février.

VIDÉO - Convoi de la liberté : Gérald Darmanin s'engage à "ne jamais laisser entraver la liberté de circulation"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles