Connaissez-vous Kaikai et Kiki, les personnages des tableaux de Takashi Murakami ?

Takashi Murakami lors de l'exposition « Au Diapason Du Monde » à la Fondation Louis Vuitton, le 9 avril 2018 à Paris, France. © Julien M. Hekimian/Getty Images

Enfant, ce diplômé des beaux-arts japonais rêvait de devenir dessinateur de mangas. Artiste, il s’en inspire pour créer des œuvres d’art. A partir de créatures difformes ou de petits monstres ridicules, il compose des peintures, des sculptures, des vidéos ou des objets en série, mettant en scène un monde déjanté et excessif. Inventeur d’un art 100 % japonais, il est devenu, en dix ans à peine, l’une des stars du marché de l’art contemporain. A 48 ans, il passait au sixième rang du classement mondial des artistes vivants les plus chers au monde. Sa sculpture « My Lonesome Cowboy », un jeune homme nu faisant un lasso avec son sperme, s’est même vendue 15 millions de dollars en 2008. Ironie du sort, seul le Japon fait encore de la résistance et lui reproche d’être un businessman plus qu’un artiste.

La palette de Takashi Murakami emprunte au pop art américain. Car entre l’artiste et l’Amérique, c’est une histoire d’amour. De 1993 à 1995, le plasticien nippon s’expatrie pour s’installer à New York. Il y découvre avec passion le cinéma de Hollywood (en particulier les films de George Lucas et de Steven Spielberg), les dessins animés de Walt Disney et, surtout, le pop art, avec son chef de file, Andy Warhol. Dès lors, comme Warhol, Murakami fusionne art et culture populaire. Il incorpore à ses toiles des images issues de la société de consommation et du divertissement de masse. L’artiste reprend également la recette qui fut à l’origine du succès de son maître américain : une savante combinaison (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les colonnes de Daniel Buren : comment transformer l’espace public en œuvre d’art ?
Les 5 cinq secrets de la potion magique dans Astérix
Les quatre péplums qui ont inspiré Astérix
Idéfix : les 4 secrets de la mascotte d'Astérix
Pourquoi les fantômes ont-ils un drap blanc et une chaîne ?