Comme des reines - "Très poignant", "La claque !", "Drame puissant", "Bravo" : les internautes bluffés par le téléfilm de France 2 sur la prostitution des mineurs

Capture écran France 2 direct/Comme des reines
Capture écran France 2 direct/Comme des reines

Un sujet aussi difficile que la prostitution des mineurs se devait d'être traité avec finesse et réalisme. À en croire les internautes, le contrat a été largement rempli par "Comme des reines", le téléfilm coup de poing diffusé ce mercredi soir sur France 2.

Ce mercredi 22 juin 2022, France 2 diffusait "Comme des reines", le téléfilm de la vidéaste Marion Vernoux sur la prostitution des mineures. Un long-métrage déconseillé au moins de 12 ans qui prenait le parti du réalisme sur ce sujet des plus choquants.

Trois jeunes filles de Seine-et-Marne, Samia, Louise et Jessica se retrouvent piégées dans un réseau de prostitution. La première souffre du départ de son père et de l'exemple un peu trop parfait de sa grande sœur qui est une élève studieuse. La seconde, en conflit avec sa mère, est amoureuse de Nico le proxénète, et imagine une future vie illusoire avec lui dans le sud. La troisième est sans aucun repère familial... Et toutes sont attirées par l'argent facile.

Dans ce réseau, elles vont d'abord penser trouver une famille de substitution : entre fausses protections et valorisations à visée manipulatoire. Des fêtes, de l'alcool, de la drogue, un logement et des pizzas livrées à domicile... Mais très vite, la situation va se dégrader. Après la visite de la police, la bande se voit obligée de quitter son spacieux appartement pour emménager provisoirement dans un hôtel miteux. Très vite aussi, Samia comprend que les proxénètes négocient pour elle des "extras" sans la consulter. La scène lors de laquelle elle se voit obligée d'accepter une sodomie contre sa volonté est insoutenable...

Nico et ses sbires n'ont, malgré ce que pensent ces jeunes prostituées, aucune bienveillance à leur égard, et plusieurs épisodes tous plus choquants les uns que les autres, permettront de mettre son égoïsme à jour. Ainsi, alors qu'il sort officiellement avec Louise, Nico va proposer une promotion à Samia dans l'optique de coucher avec elle. Un événement qui va permettre à la jeune femme de commencer (doucement) à ouvrir les yeux. Plus tard, le proxénète décide de s'associer avec un autre homme, chez qu'il décide d'emmener les trois escorts.

Au cours de cette soirée, Louise est contrainte de faire une fellation à l'hôte en question et devant tout le monde, afin de permettre à Nico de mener à bien son nouveau business. Une scène encore très dure, tout comme celle qui est venue quelques minutes après : l'une des filles, Jessica, est enceinte en secret. Après plusieurs avortements par le passé, la jeune femme a décidé de garder le bébé dans l'espoir d'entamer une nouvelle vie plus saine à sa naissance. Mais lors d'une passe au cours de cette soirée, elle subira des actes si violents qu'elle en perdra son bébé.

Avec ses séquences choc qui abordent tous les aspects dramatiques de la prostitution des mineurs, ce film a profondément bouleversé les téléspectateurs de France 2. Sur Twitter, celui-ci a été qualifié de " très réaliste" et de "puissant". Le jeu des trois actrices principales, toutes novices, a également été loué par les internautes.

Ce téléfilm a également "fait peur" à de nombreux internautes, qui ont pris la mesure du cauchemar vécu par les victimes de la prostitution et par leurs proches qui vivent au rythme de leurs fugues, et dans une angoisse perpétuelle.

VIDÉO - Linda : "Pendant 50 ans, on m’a forcée à me prostituer"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles