Publicité

Chasse à l'homme à Londres: le fugitif a des blessures "potentiellement fatales"

Abdul Ezedi est invité à se rendre aux autorités le plus vite possible. Cet homme, en fuite depuis une semaine, est suspecté d'avoir aspergé à Londres une femme de 31 ans et ses deux filles de 8 et 3 ans d'une substance corrosive très concentrée, qui pourrait être de la soude, en pleine rue.

Dans un communiqué publié ce mercredi 7 février, la police londonienne met en garde ce fugitif: ses blessures qui semblent "très importantes" pourraient "être potentiellement mortelles si elles ne sont pas soignées".

Jusqu'à 20.000 livres offertes pour toute information sur le suspect

Abdul Ezedi a été repéré pour la dernière fois sur les images de vidéosurveillance le jour de l'attaque, avec des blessures sévères sur le côté droit du visage provoquées par le produit lancé sur les victimes.

Il est en fuite depuis le mercredi 31 janvier et les autorités le recherchent activement. Depuis dimanche, la police de Londres offre une récompense allant jusqu'à 20.000 livres (près de 23.400 euros) pour les personnes disposant d'informations pouvant mener à son arrestation.

Ce communiqué publié ce mercredi et repris par nos confrères de Sky News pourrait remonter jusqu'aux oreilles de cet homme, et le pousser à se rendre dans un hôpital. Les établissements de santé de la capitale se tiennent en état d'alerte s'il se présente, a expliqué un porte-parole de la police.

Dans son communiqué, la police de Londres indique que l'attaque au produit chimique du mercredi 31 janvier est considérée comme une tentative de meurtre.

La victime était connue d'Abdul Ezedi. Elle a subi des blessures "susceptibles de changer sa vie", se trouvait dimanche toujours dans "un état critique mais stable à l'hôpital", selon les informations dévoilées par les autorités.

Article original publié sur BFMTV.com