"La chapelle Sixtine de Pompéi": le joyau du site archéologique de nouveau accessible au public

Vue sur le patio depuis la maison des Vetti, à Pompéi.  - Capture d'écran d'une photo du compte Twitter du site de Pompéi.
Vue sur le patio depuis la maison des Vetti, à Pompéi. - Capture d'écran d'une photo du compte Twitter du site de Pompéi.

Qu'on lui donne son surnom de "chapelle Sixtine de Pompéi" ou qu'on la désigne par son vrai nom, le constat s'impose aux yeux: la "maison des Vetti" est à la fois le joyau et l'exemple typique de l'habitat de cette ancienne ville antique. Située dans le sud de l'Italie, celle-ci a été désertée après une éruption du Vésuve en 79 après Jésus-Christ avant de devenir à l'ère contemporaine l'un des sites archéologiques les plus impressionnants du monde.

Or, l'édifice est de nouveau accessible aux touristes qui se pressent à Pompéi, après 21 ans de travaux - la restauration ayant été lancée en 2002 - et ce, depuis ce mardi.

La réouverture, en grandes pompes, a été abondamment filmée. Pour l'occasion, c'est le ministre de la Culture, Gennaro Sangiuliano, qui a officié à l'inauguration, signe de l'importance de l'événement jusqu'au sommet de l'Etat.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Un patio et des fresques

Les photos et les vidéos postées par le site archéologique et le ministère permettent d'admirer les splendeurs de l'endroit. Au cœur du domaine, on aperçoit ainsi un patio, jardin à l'air libre, ceint de colonnes et d'une statuaire, auprès desquelles Géo remarque également des baignoires et des tables de marbre.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Mais c'est encore à l'intérieur que le charme opère le mieux. Scènes mythologiques ou érotiques, mosaïques... les murs sont recouverts de fresques. C'est d'ailleurs cette pinacothèque exceptionnelle qui a valu à la villa son surnom de "chapelle Sixtine", en référence au chef-d'œuvre du Vatican.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les Vetti

Mais pourquoi parle-t-on également de "maison des Vetti"? C'est que les deux hommes qui y ont résidé, s'appelaient Aulus Vettius Conviva et Aulus Vettius Restitutus, pose le site Fortune.

Et leur profil est en lui-même une fenêtre sur leur époque: car si les experts pensent sans grande certitude qu'ils étaient frères, ils sont en revanche à peu près certains qu'ils étaient des esclaves affranchis s'étant ensuite enrichis dans le commerce du vin. Enrichissement dont leur maison témoigne assez.

Un parcours qui peut paraître étonnant, mais qui est pourtant emblématique de la relative fluidité des trajectoires et situations dans la société romaine, du moins celle de leur temps d'après le directeur du site archéologique, Gabriel Zuchtriegel, cité ici par Géo, qui vante "un niveau de mobilité sociale qui aurait été impensable deux siècles auparavant".

Celui-ci estime encore, auprès de Fortune cette fois, que les fresques en disent long sur la personnalité des propriétaires "en réfléchissant leurs rêves, leur imagination et leurs angoisses dans la mesure où ils avaient choisi de vivre au milieu de ces images". Il interprète ainsi la scène exaltant Hercule triomphant de serpents envoyés par Junon pour le tuer au berceau, sur l'un des murs, comme une allégorie de leur ascension sociale.

Une maison qui raconte une histoire plus grande encore

Les responsables de Pompéi peuvent d'autant plus s'enorgueillir et contempler ces représentations que celles-ci ont été parfaitement rafraîchies par les techniques modernes utilisées durant ces vingt ans de travaux tandis que la paraffine employée lors des précédentes rénovations avait pu en brouiller les traits.

Ariana Spinosa, l'architecte chargée de cette restauration, est visiblement heureuse du résultat obtenu, déclarant - comme ici - que la "maison des Vetti" incarne "la domus (maison, NDLR) pompéienne par excellence, non seulement en raison des fresques d'une importance exceptionnelle, mais aussi en raison de sa disposition et de son architecture".

Elle est un très bon exemple du destin de Pompéi sous un autre rapport également. C'est en effet grâce aux cendres qui ont enseveli l'endroit au moment de l'éruption que la villa a été conservée, note ici CNN, comme le reste de la cité.

Si Pompéi est aujourd'hui un bijou incontournable de la Campanie et sûrement l'un des sols les mieux fouillés par les archéologues, elle a longtemps disparu des radars et de la mémoire des peuples. Ainsi, après quelques années de pillages post-catastrophe, la ville a connu de longs et nombreux siècles d'oubli. Jusqu'à ce qu'au cœur du XVIIIe siècle des coups de pioche chanceux commencent à en dégager les vestiges. La demeure des Vetti, elle, n'a revu le jour qu'à la fin du XIXe siècle.

Article original publié sur BFMTV.com