Le chanteur et beatboxer MB14 fait sensation outre-Manche dans "Britain's got talent"

Capture d'écran - Britain's got talent

Mohamed Belkhir, plus connu sous le nom de MB14 fait un malheur au Royaume-Uni. Le jeune chanteur, acteur et beatboxer passé par The Voice France en 2016, et révélé par le récent film Ténor, participe au télécrochet britannique Britain's got talent, l'équivalent de La France a un incroyable talent.

Il y a décroché le 6 mai dernier un "golden buzzer", grâce aux animateurs de l'émisssion, le duo Ant et Dec lui permettant d'accéder directement aux demi-finales. Le jury, composé de Simon Cowell, Alesha Dixon, Bruno Tonioli et Amanda Holden a lui aussi été totalement ébloui par son numéro de beatbox et de chant.

"Vous êtes phénoménal"

"J'ai été hypnotisé par votre musique", a d'abord lancé le chorégraphe Bruno Tonioli.

"Vous êtes absolument phénoménal, nous n'avons jamais reçu personne comme vous dans cette émission", s'est extasiée la chanteuse Alesha Dixon.

Le producteur Simon Cowell, lui aussi conquis, s'est étonné de ne découvrir le jeune artiste que maintenant. "Je ne sais pas où vous étiez. Mais sérieusement, peu importe d'où vous venez, on aurait déjà dû avoir entendu parler de vous. C'est une de ces auditions que l'on oubliera jamais".

En France, MB14, est pourtant loin d'être un inconnu. Celui qui a commencé comme beatboxer au sein du quatuor Berywam, avant de se produire en solo a participé à la saison 5 de The Voice. Il partage la vedette avec Michèle Laroque dans le film Ténor, sorti le 4 mai dernier au cinéma.

Deux mois pour apprendre les bases de l'opéra

Il y incarne Antoine, jeune banlieusard qui partage son temps entre sa passion du rap, ses études et son boulot de livreur de sushis, qui se retrouve propulsé dans le monde feutré des chanteurs d'opéra.

Dans le film, il n'est pas doublé et chante lui-même. Il ne lui a fallu que deux mois de travail pour apprendre les bases de l'opéra.

"Depuis que je suis petit, j'ai toujours aimé imiter. Les gens, les voix de dessins animés, les bruitages, mes professeurs", a expliqué MB14 à BFMTV. Il a bluffé au passage Michèle Laroque pour qui "il a quelque chose d'inestimable: quand il joue, il est vrai".

La France n'est désormais plus le seul pays à avoir remarqué son talent.

Article original publié sur BFMTV.com