Canicule, sécheresse: À l'Est de Londres, un incendie spectaculaire ravage un village

INCENDIES - Un nuage de fumée noire et des bâtiments calcinés. Une centaine de pompiers sont à l’œuvre ce mardi 19 juillet dans l’après-midi pour combattre un incendie qui ravage un petit village à l’est de Londres sous une chaleur qui bat des records au Royaume-Uni, ont annoncé les soldats du feu.

Selon les images prises depuis un hélicoptère de la chaîne Sky News, l’incendie a parcouru des étendues de végétation et détruit plusieurs bâtiments et maisons du village de Wennington, à une trentaine de kilomètres du centre de Londres.

Le feu s’est étendu sur une superficie de 40 hectares, comprenant habitations, bâtiments agricoles et garages, ont précisé les pompiers dans un communiqué en fin de journée. Quatorze personnes ont dû être évacuées à cause du sinistres, dont l’origine n’est pas déterminée à ce stade.

Une centaine de pompiers et 15 engins ont été déployés. “Nous conseillons aux résidents de rester chez eux, si possible, gardez vos fenêtres fermées et évitez les environs de Wennington”, a écrit sur Twitter le Havering Council, l’autorité locale.

Des maisons détruites, des habitants évacués

Sue Ospreay, une élue, confirme dans une vidéo que des maisons ont brûlé et des personnes ont dû évacuer. Elle ajoute qu’un complexe sportif a été ouvert pour accueillir les habitants. “Des gens viennent avec du thé, du café, de l’eau s’il vous plaît venez. Nous n’avons pas beaucoup mais ce que nous avons, nous le partageons. Laissez-nous vous aider”, appelle-t-elle.

Plusieurs incendies sont recensés dans plusieurs zones périurbaines de Londres: à Wembley (nord-ouest de Londres), Croydon (sud), Upminster ou encore près de l’autoroute vers Dartford (est). “La situation est critique, les pompiers subissent une énorme pression”, a alerté sur Twitter le maire de la capitale, Sadiq Khan.

Confrontés à ces “incendies importants à travers la capitale pendant la vague de chaleur record aujourd’hui”, les pompiers de Londres ont déclenché une procédure d’urgence qui permet de déployer davantage de ressources en termes de services de secours.

Sous l’effet de la vague de chaleur qui s’abat sur l’Europe, le Royaume-Uni a dépassé pour la première fois le seuil des 40°C, avec 40,2°C relevés à l’aéroport londonien d’Heathrow, selon l’agence météo britannique Met Office.

À voir également aussi sur le Huffpost: À cause des incendies en Gironde, Bordeaux se réveille dans le brouillard

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles