Publicité

CAN: malgré une supériorité numérique, le Cameroun rate ses débuts contre la Guinée

Le Cameroun à son tour a subi la dure loi des cadors en ce début de Coupe d'Afrique en concédant le nul contre la Guinée (1-1) malgré sa supériorité numérique pendant une mi-temps, lundi à Yamoussoukro.

Les Lions indomptables laissent le Sénégal, favori qui a assumé en battant la Gambie (3-0), prendre les rênes du groupe C en attendant le choc Cameroun-Sénégal, vendredi.

>> Cameroun-Guinée (1-1)

Bayo a profité d'une erreur de Kemen, Magri sauve le Cameroun

Les "Lions Indomptables" ont pourtant dominé, surtout après l'exclusion du capitaine du "Syli National" François Kamano juste avant la pause. Mais ils n'ont pu que répondre par Franck Magri (51e) à un but initial de Mohamed Bayo (10e), où les Camerounais se sont piégés tous seuls.

Sur un dribble trop audacieux devant sa surface, Olivier Kemen s'est fait déposséder du ballon par le pressing, et sa gourmandise a coûté un but à son équipe, malgré une première parade de Fabrice Ondoa.

Onana est arrivé, le Cameroun doit se réveiller

Le gardien titulaire André Onana n'était pas sur la feuille de match. Il avait l'autorisation exceptionnelle de joueur un dernier match en club et a voyagé dans la nuit depuis Manchester après avoir affronté Tottenham avec United (2-2). Le portier camerounais a assisté à la rencontre depuis le stade. Vincent Aboubakar, l'attaquant et capitaine habituel des Lions indomptables, n'était finalement pas non plus de la partie, blessé.

Après avoir été accroché par la Guinée, le Cameroun ne devra pas se rater lors de la deuxième journée à l'occasion du choc contre le Sénégal, vendredi (18h). En cas de défaite face au tenant du titre, la tâche des protégés de Rigobert Song se compliquerait drastiquement en vue de la qualification pour les huitièmes de finale. Bonne nouvelle, cette fois André Onana devrait bien se trouver sur la pelouse pour garder les buts de son équipe.

Article original publié sur RMC Sport