Publicité

CAN 2024: "Il y a un véritable problème", les mots forts de Drogba après l’humiliation de la Côte d’Ivoire

Sa mine dépitée a fait le tour du monde. Comme tous ses compatriotes, Didier Drogba a très mal vécu l’humiliation subie par la Côte d’Ivoire face à la Guinée équatoriale, lundi, lors de la dernière journée de la phase de poules de la CAN 2024 (0-4). Présent dans les tribunes du stade Alassane Ouattara, au nord d’Abidjan, le meilleur buteur de l’histoire des Éléphants (65 réalisations en 105 sélections) a souffert en voyant les joueurs de Jean-Louis Gasset prendre l’eau devant leur public. L’ancien joueur de Chelsea et de l’OM, retraité depuis 2019 après une dernière expérience en Major League Soccer, a ensuite débriefé ce fiasco sur le plateau de la Nouvelle Chaîne Ivoirienne.

"On ne peut pas leur trouver d’excuses sur le point de vue de l’animation tactique. Ils font face à des oppositions de ce style en club, a réagi Drogba. Ils ont les clés pour animer ce système de jeu. Ils ont gagné des matches comme ça. Ce n’est pas ça qu’il faut remettre en question. Ce qu’il faut remettre en question, c’est l’engagement de nos jeunes frères. Ils avaient envie mais ça ne s’est pas matérialisé sur le terrain. Il n’y avait pas d’agressivité défensive ou offensive. L’agressivité, ce n’est pas forcément d’aller faire faute. Il faut beaucoup d’intelligence de jeu, de vista (…) C’est l’expérience des Coupe d’Afrique des nations. Nous, on a des joueurs qui jouent leur première ou leur deuxième."

"Se remettre au travail et se poser les bonnes questions"

Malgré la déception, le double finaliste de la CAN (2006, 2012) a tenu un discours mobilisateur. En appelant tous les acteurs du football ivoirien a relevé la tête: "On va apprendre. C’est de ces douleurs-là que naissent les belles victoires, j’espère. Il va falloir se mettre au travail, se poser les bonnes questions et prendre les bonnes décisions pour le football."

Après avoir terminé à la troisième du groupe A, derrière la Guinée équatoriale et le Nigeria, la Côte d’Ivoire compte 3 points et une différence de buts de -3. Les coéquipiers de Seko Fofana vont devoir attendre la phase de poules pour savoir s’ils seront dans les quatre meilleurs troisièmes et donc qualifiés pour les 8es de finale. Plusieurs scénarios possibles leur seraient favorables.

Article original publié sur RMC Sport