Publicité

"C’est contreproductif", Di Meco agacé par la brouille entre l’OM et Clauss

La relation entre l’OM et Jonathan Clauss est particulièrement tendue en cette fin de mercato d’hiver. Déçu par son comportement, le club phocéen aurait fait savoir que le latéral de l’équipe de France, au même titre que n’importe quel joueur de l’effectif, n’était pas indispensable. En cause notamment, sa volonté supposée de se préserver en vue des échéances à venir avec la sélection.

Un coup de pression destiné à servir d’exemple et à faire réagir aussi d’autres éléments du vestiaire marseillais, visés par la direction pour leur manque d’implication et de sérieux. De quoi agacer Éric Di Meco, qui a réagi dans le Super Moscato Show sur RMC. Notre consultant ne comprend pas l’attitude de Clauss, qui postule à une place chez les Bleus pour l’Euro 2024.

"Clauss n’est pas sûr d’aller en équipe de France"

"A la limite, tu es un titulaire en puissance en équipe de France… J’ai vu des copains aussi être dans la gestion. Une saison, c’est long, donc quand tu arrives à un certain âge, tu es obligé de te gérer: au niveau des blessures, dans ton hygiène de vie, à l’entraînement… Ça fait même partie des qualités de savoir se gérer quand tu arrives à un certain âge, a expliqué l’ancien défenseur de l’OM. Mais par contre, Clauss n’est pas sûr d’aller en équipe de France. D’ailleurs il y est revenu parce que l’OM est passé à quatre derrière en début de saison, qu’il a fait des bonnes performances".

"Il a fait un ou deux bons matchs contre des adversaires moyens en équipe de France donc il faut qu’il continue à prouver, notamment en Coupe d’Europe et dans les grands matchs. Il faut qu’il soit à fond. Je ne vois pas comment un joueur comme ça peut se permettre de rater des matchs."

"Si tu veux vendre ton meilleur joueur, ça veut dire quoi?"

Di Meco ne valide pas non plus la stratégie de l’OM, qui laisse entendre que Clauss pourrait être vendu dès cet hiver (aucune offre n’a pour l’instant été formulée pour l’ancien Lensois), alors que son éventuel départ semblait plutôt envisagé en fin de saison: "Vu son statut et l’importance qu’il a sur le terrain, il est moins bien, tu veux lui mettre un coup de pression, tu ne fais pas une sortie publique dans la presse. C’est même contreproductif pour le vendre, par rapport au message que tu envoies aux autres clubs. S’ils font ça, c’est qu’ils veulent vendre. Et si tu veux vendre un de tes meilleurs joueurs, voire ton meilleur, en tout cas le seul international français à l’OM, ça veut dire quoi?"

Article original publié sur RMC Sport