Blocage de la chaîne RT France : la Russie promet d’entraver « le travail des médias occidentaux » sur son territoire en réponse

RT France

C’est une nouvelle guerre à distance que se dispute l’Union Européenne et la Russie. A travers la chaîne RT France, anciennement Russia Today, la justice européenne maintien ses sanctions contre le pays dirigé par Vladimir Poutine. L’UE a rejeté ce mercredi 27 juillet la demande de la chaîne d'annuler la suspension de sa diffusion décidée en mars dernier dans le cadre des sanctions de l'Union européenne contre Moscou, après l'éclatement de la guerre en Ukraine.

Si cette interdiction pourra être « contesté en appel », selon les propos du tribunal européen, le Kremlin n’a pas attendu longtemps avant de réagir à cette sanction : "Nous allons prendre des mesures de pression similaires visant les médias occidentaux qui travaillent chez nous dans le pays. Nous n'allons pas non plus les laisser travailler dans notre pays", a riposté le porte-parole du gouvernement, Dmitri Peskov, lors d'un point-presse. "Aucune approche souple" ne sera octroyée aux médias occidentaux de la part des autorités russes, a-t-il prévenu, avant de condamner cette "attaque contre la liberté d'expression et la liberté de la presse dans les pays européens, y compris en France".

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles